RTBFPasser au contenu

On a testé

Test des préservatifs "imperceptibles" : la finesse ne fait pas tout

Test des préservatifs "imperceptibles" : la finesse ne fait pas tout

On n'est pas des pigeons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

17 nov. 2016 à 09:16 - mise à jour 17 nov. 2016 à 15:563 min
Par Valéry Mahy

Pour contrer la perte de sensations, les fabricants de préservatifs se sont lancés dans une surenchère au préservatif le plus fin, ou plutôt du préservatif  le moins perceptible. Durex commercialise le préservatif Real Feeling "pour des sensations naturelles peau contre peau" et dernièrement, le plus fin de sa gamme, le Durex Invisible. Manix promet lui "la sensation de ne rien porter" avec son Skyn. La marque Pasante peut s'enorgueillir, elle, de proposer le préservatif le plus fin du monde, l'Unique et ses 15 microns d'épaisseur, contre environ 50 pour ses concurrents. Soft, enfin, a sorti également son préservatif également au nom évocateur, l'Invisible. Trois couples ont testé ces cinq modèles et nous livrent leur top 5 des préservatifs à sensations.

Les fabricants de préservatifs repoussent toujours plus loin les limites. Il ne serait même plus question de finesse aujourd'hui, mais d'invisibilité. Ces préservatifs sont-ils réellement si invisibles? Se font-ils vraiment oublier comme le prétendent leurs fabricants? C'est ce que vont nous confier Claude et Valérie, Jordan et Laura et Loick et son compagnon. Pendant un mois, ces trois couples vont mettre toute leur passion au service de notre test.

Des résultats inattendus

Un premier modèle le Real Feeling de Durex sortirait du lot. "Il est parfait. On sent très très bien les sensations." explique Jordan. "Elles étaient bien. Elles étaient bonnes. Elles étaient quand-même bonnes mais, il y a une sensation à un moment donné de plastique. On sent qu'il y a quand-même un préservatif." rétorquent Claude et Valérie. Le plus fin de chez Durex, l'Invisible, par contre, aurait bien moins convaincu. "Celui-là, c'était le pire de tous : il a explosé deux fois, plein de plis, compliqué à mettre. Je ne le recommande pas." rapporte Loick. "Non, pas invisible, non! Pas du tout!" conteste Laura. Le concurrent principal de Durex, Manix, a plutôt bien satisfait. "Je ne vais pas dire que c'est vraiment, presque sans préservatif, mais il était quand-même... la sensation était vraiment très proche du naturel." expliquent Claude et Valérie.

Le plus fin des fins

Le Pasante Unique a lui surpris tout le monde. "Personnellement, il est horrible. Enfin, je me suis tapé un bon délire avant parce que pour déjà le mettre, voilà! Après malheureusement aussi, les envies sont parties, donc il faut voir là, donc, non!" explique Valérie. "Il fait beaucoup de bruit, autant au déballage que pendant l'acte. C'est toujours très bruyant. On dirait qu'on déballe des cadeaux." s'en amuse Loick. "Ils en mettent trois dans la boite, mais on ne l'essaye qu'une fois. Ça suffit. C'est vraiment unique." plaisante Claude. "C'est catastrophique!" s'exclame Jordan. "C'est vraiment une sensation d'avoir un sac comme pour... les sacs de course." poursuit Claude. "L'effet plastique, vu qu'il n'est pas lisse comme un autre préservatif, ça a tendance à faire mal, en fait." termine Laura. "Si vous avez des gâteaux à faire et que vous n'avez pas de douille... vous avez des belles douilles, quoi, vous voyez?" renchérit Claude, en mimant, préservatif en main, le geste de presser une poche à douille.

Le top 5

Podium des cinq préservatifs "à sensations", établi par trois couples de volontaires
Podium des cinq préservatifs "à sensations", établi par trois couples de volontaires © Tous droits réservés

Dans notre classement final, le plus fin se retrouve sur la dernière marche du podium. Comme quoi, la finesse ne fait pas tout! Quand à l'invisibilité, personne n'y a cru. Aucun ne se fait véritablement oublier. "On ne les oublie jamais vraiment puisqu'il a toujours... On doit toujours l'ouvrir, le placer. Donc, c'est bien beau de dire qu'on sent la sensation très fort, mais après, il y a toujours tout le rituel qui englobe le préservatif." explique Loick. "Maintenant, est-ce que ça peut donner aux jeunes après de les mettre, moi, je vais dire que oui. S'ils essayent, je peux dire que oui, parce que c'est vraiment une sensation qui est quand-même assez proche du naturel que ce qu'on a pu connaître à l'époque avec les préservatifs "sourire" ou les premières Durex qu'on a pu essayer à l'époque, quoi." analyse Claude et Valérie. En effet, même s'ils se font toujours un peu ressentir, ces préservatifs prétendus invisibles gardent un mérite. Ils se font plus facilement accepter.

Articles recommandés pour vous