Icône représentant un article video.

Red Flames

Tessa Wullaert après la défaite des Flames face au Portugal : "J’espère que les supporters vont continuer à venir au stade"

Tessa Wullaert : "J’espère que les supporters vont continuer à venir au stade"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

07 oct. 2022 à 05:00Temps de lecture1 min
Par Jâd El Nakadi avec Belga

Tessa Wullaert, capitaine des Red Flames, n’est pas parvenue à mener la Belgique vers son premier Mondial. Les Belges se sont inclinées 2-1 devant le Portugal jeudi lors du premier tour des barrages pour la Coupe du monde 2023, prévue en Australie et en Nouvelle-Zélande.

"On est vraiment déçues. C’est vraiment dommage de prendre un but comme ça. Ce n’est pas la première fois… On doit apprendre à mieux défendre cette deuxième zone sur corner", a-t-elle confié au micro de notre journaliste Lise Burion. "Les deux équipes n’ont pas eu beaucoup d’occasions. Ça s’est joué sur des détails. On a peut-être trop tardé à mettre la pression. On va continuer à travailler… J’espère que les supporters vont continuer à venir nous supporter".

Capitaine, Wullaert s’est empressée de consoler Amber Tysiak, auteure d’une grosse faute et exclue en fin de match. "J’ai parlé avec Amber, elle était triste. Mais je pense qu’elle a pris une bonne décision, elle a pris un carton rouge pour l’équipe. Sinon le Portugal allait d’office marquer".

Leur coach Ives Serneels était aussi déçu. "On avait dit avant le match que c’était du 50/50 entre les deux formations et cela s’est confirmé. Nous savions qu’il fallait saisir les occasions quand elles se présentaient. Le Portugal l’a fait, pas nous".

La Belgique n’a pas bien débuté son match, contrairement au Portugal. "Je ne pense pas que l’enjeu a pu provoquer du stress chez nous. Le Portugal allait débuter fort et c’est normal à domicile. Nous avons eu des opportunités mais le Portugal a mieux géré les moments importants", a ajouté Serneels, qui estime qu’il est encore trop tôt pour évoquer l’avenir de certaines joueuses en équipe nationale. "Nous allons examiner chaque cas dans les prochaines semaines. Ce n’est pas le moment pour déjà parler de ça."

Ives Serneels : "Le Portugal a mieux géré les moments importants"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous