Faky

Tesla n’a pas lancé une nouvelle plateforme de cryptomonnaies pour "aider les familles à s’enrichir"

Dans cette photo d’illustration, un logo Tesla affiché sur un smartphone avec un bitcoin en arrière-plan.

© Thiago Prudencio/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

22 nov. 2022 à 11:47Temps de lecture3 min
Par Grégoire Ryckmans

Une publicité diffusée sur Instagram annonce la création par la firme Tesla d’une "toute nouvelle plateforme de Bitcoin". La "story" en question vise les Belges francophones et les redirige vers un article qui reprend fallacieusement le visuel du quotidien belge "Le Soir". Dans cet article, un "entretien exclusif" d’Elon Musk débouche sur la possibilité d’investir facilement dans les cryptomonnaies promettant des gains faciles et rapides. Tous les éléments rassemblés laissent penser qu’il s’agit d’une nouvelle arnaque liée aux cryptomonnaies.

Sur Instagram, des "stories" sponsorisées visent des Belges francophones de plus de 30 ans (ces informations sont visibles dans les détails de "Voici pourquoi vous voyez cette publicité").

Dans celles-ci, deux photos montrant la marque Tesla et son propriétaire, Elon Musk, accompagnent un texte qui indique : "Des milliers de personnes affluent vers les guichets automatiques après Musk… Interview exclusive". Un bouton à cliquer invite l’utilisateur à "en savoir plus".

© Capture d’écran Instagram

Une imitation d’un article du "Soir"

Une fois que l’utilisateur clique sur le lien, il se retrouve sur une page Web qui reprend les codes visuels et le logo du "Soir". Cette page ressemble à un article publié sur la plateforme en ligne par le quotidien belge. ? Il est titré : "DOSSIER SPECIAL : Tesla lance sa toute nouvelle plateforme Bitcoin iFex 360 Ai. Elle vise à aider les familles à s’enrichir".

Aucun lien avec des personnes qui afflueraient vers des distributeurs de cash, comme indiqué initialement dans la story sponsorisée. En chapeau, ce texte pour attiser davantage l’intérêt du lecteur : "En raison de la crise financière mondiale, Tesla a lancé un nouveau projet promettant d’aider les familles à gagner de l’argent."

Ensuite, les logos de plusieurs médias francophones, comme celui de la RTBF sont affichés en dessous de la mention "COMME VU SUR".

© Capture d’écran

L’article évoque comment la multinationale Tesla, spécialisée dans les véhicules électriques, aurait "décidé d’aider les personnes dans le besoin et a commencé à mettre en place son projet Bitcoin iFex 360 Ai en investissant 1,5 milliard de euros dans Bitcoin".

Plus loin, l’article met en avant un "entretien exclusif" avec le PDG de Tesla, Elon Musk. Dans celui-ci, le propriétaire de Twitter indique que la nouvelle plateforme a pour but de "rendre (les gens) simplement heureux" et qu’elle "aidera les gens à s’enrichir plus RAPIDEMENT".

Enfin, l’article explique de façon concrète comment les utilisateurs peuvent gagner de l’argent rapidement et donne tous les éléments pour investir.

Pourquoi cela ne tient pas la route

Plusieurs éléments permettent de constater qu’il s’agit à tout le moins d’une publicité mensongère, au pire d’une arnaque. Parmi ceux-ci :

  • Le titre de la story ne correspond pas au titre de l’article.
  • L’article copie frauduleusement les codes d’un quotidien belge francophone célèbre et reprend des logos d’autres médias pour tenter de s’assurer une certaine crédibilité. L’article est publié sur le domaine : "https://pakistananal.xyz" alors que les articles du "Soir" contiennent "lesoir.be" dans leurs URL.
  • En utilisant un outil d’archive de publication Web, comme Wayback Machine, on constate que l’URL a été utilisé auparavant pour vendre des produits de beauté en anglais.
  • L’utilisation frauduleuse de visuels de médias reconnus est relativement facile à mettre en place. Une enquête du EU Disinfo Lab a mis en évidence comment cette utilisation de "clones" pouvait servir la désinformation.
  • La RTBF n’a jamais évoqué cette plateforme "Bitcoin iFex 360 Ai" dans ces publications, contrairement à ce qui est indiqué dans sur la page Web.
  • Elon Musk, patron de Tesla et Twitter, détient des Bitcoins et s’est souvent exprimé sur les cryptomonnaies. Son image est souvent utilisée frauduleusement pour vendre des produits liés à ces monnaies digitales. Rien n’indique que l’interview d’Elon Musk soit authentique.
  • Tous les liens présents dans l’article renvoient à un seul endroit : le formulaire pour s’inscrire en ligne sur la plateforme.
  • Les commentaires Facebook en fin d’article ne sont pas cliquables. Ils ne sont pas authentiques.

Forte probabilité de se retrouver face à une arnaque

Les arnaques aux cryptomonnaies ont pris de l’ampleur ces derniers mois sur les réseaux sociaux. L’appât du gain attire des internautes vers des plateformes parfois douteuses avec la promesse de faire de beaux bénéfices en un temps record.

Si des plateformes officielles permettent des investissements dans les cryptomonnaies, d’autres tentent par des moyens déloyaux comme la désinformation d’attirer de nouveaux clients. Si dès la promotion du produit, la plateforme utilise frauduleusement des visuels de médias officiels ou de faux commentaires, la probabilité de se retrouver face à une arnaque est bien réelle.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous