Monde Afrique

Tensions RDC-Rwanda : les dirigeants d'Afrique de l'Est s'entendent pour créer une force régionale

Des marcheurs congolais empêchés par les forces de sécurité congolaises de manifester à la frontière avec le Rwanda contre des policiers rwandais à Rubavu, le 15 juin 2022 dans une rue de Goma (est de la RDC).

© Getty Images

20 juin 2022 à 18:00Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Les dirigeants d'Afrique de l'Est se sont accordés lors d'une réunion lundi sur la mise en place d'une force régionale pour tenter de mettre fin au conflit dans l'est de la République démocratique du Congo, a annoncé la présidence kényane.

Cette annonce intervient à l'issue d'une réunion à Nairobi des sept membres de la Communauté d'Afrique de l'Est consacrée à la situation sécuritaire dans la région très troublée de l'Est de la RDC.

Les chefs d'État ont demandé qu'un cessez-le-feu immédiat soit appliqué 

"Les chefs d'État ont indiqué que la force régionale devrait, en coopération avec l'armée et les forces administratives de RDC, chercher à stabiliser et assurer la paix en RDC", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

"Les chefs d'État ont demandé qu'un cessez-le-feu immédiat soit appliqué et que la cessation des hostilités débute immédiatement", a poursuivi la présidence kényane.

La résurgence du M23

Les tensions ont redoublé ces dernières semaines entre la RDC et le Rwanda avec la résurgence de la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23), accusée d'avoir tué en janvier au moins 26 militaires congolais dans une attaque.

Depuis, Kinshasa accuse Kigali de soutenir cette rébellion à prédominance tutsi, ce que Kigali dément. Le M23 avait été vaincu en 2013 mais a repris les armes fin 2021.

Outre le président kenyan, participaient à la réunion de lundi le président congolais Felix Tshisekedi, le président rwandais Paul Kagame, ainsi que les dirigeants du Burundi, du Soudan du Sud, de l'Ouganda et l'ambassadeur de Tanzanie à Nairobi.

Sur le même sujet

Rwanda: Paul Kagame ouvre la porte à une candidature en 2024

Monde Afrique

Articles recommandés pour vous