RTBFPasser au contenu

Regions

Tennis de Table : Andenne accueillera le centre de haut niveau francophone

Le futur centre de l'AFTT à Andenne
19 nov. 2021 à 19:222 min
Par Jacques Delise

C’est acté ! L’Association francophone de tennis de table (AFTT), et son centre d’excellence, s’installera bientôt au cœur du site multisports "Andenne Arena". Début du chantier au printemps 2022, inauguration prévue fin 2023.

Le bâtiment sera construit sur ces anciens courts de tennis
Le bâtiment sera construit sur ces anciens courts de tennis Atelier d'architectes QUATAERT

Il s’agira d’un bâtiment (construit sur trois anciens courts de tennis) comprenant une salle exclusivement dédiée au tennis de table (18 tables permanentes), aux normes internationales, mais aussi les locaux de l’AFTT, et ceux du Royal Andenne TT, le club local, comptant près de 170 affiliés, qui quittera donc le "CoBegge" (l’aile d’enseignement technique de l’Institut Sainte-Begge).

Notons que d’autres courts de tennis, remplaçant les anciens, sont déjà utilisables sur le site "Andenne Arena".

L’idée, l’ébauche de projet, remonte à 2012, portée tout d’abord par l’asbl "Moi aussi je joue au ping", puis reprise par la Régie sportive communale autonome d’Andenne.

Projet sélectionné pour le budget "WAO" 2022, mais finalement retenu pour le budget 2021

  Après quelques années de travail, le dossier, peaufiné jusqu’aux derniers détails, a finalement été retenu par le ministre wallon des infrastructures sportives, Jean-Luc Crucke. Dans un premier temps pour le "package" 2022 des projets (une trentaine) sélectionnés par le "WAO" (Wallonie Ambition Or). Mais il vient d’être avancé au "package" 2021.

Jean-Luc Crucke confirme : "Ce projet était prêt et particulièrement bien ficelé, convaincant. Le permis d’urbanisme était délivré (depuis le 14 septembre dernier), donc tout était réuni. Et nous avons saisi l’opportunité d’anticiper l’intervention du budget WAO 2021 dans cette réalisation".

Un élément important que le ministre a retenu tient aussi à la perspective des Jeux olympiques de Paris en 2024 : "Une telle infrastructure, à deux heures de Paris, permettra d’accueillir les pongistes de l’une ou l’autre délégation".

D’autant plus que tout est (ou sera) réuni autour de ce centre d’excellence, pour le meilleur accueil. Comme l’indique le président de la Régie sportive communale autonome, Vincent Sampaoli : "Le complexe Arena comprend déjà une piste d’athlétisme, une piscine, une salle de musculation, des infrastructures complémentaires à l’entraînement de toutes disciplines, … Et un hôtel sera bientôt construit tout près du site".

En vue des JO 2024, mais surtout pour le long terme

Ceci est évidemment à considérer en vue des JO 2024, et donc à court terme, mais au-delà de ça, ce centre de haut niveau restera le point central du "ping" francophone, très bien situé géographiquement, et en proche connexion avec tous les établissements scolaires de la région.

Par ailleurs, les activités du club Royal Andenne TT ne pourront que s’y développer. Donc, on peut dire que tout le monde s’y retrouve.

Le budget global est de 3,7 millions d’euros. L’intervention du gouvernement wallon, via le plan WAO, sera de 2,5 millions. Le reste sera financé par la Régie sportive communale autonome.

L’AFTT sera locataire pour au moins 25 ans. Et le Royal Andenne TT sera locataire "simple", en fonction de ses heures d’activités, au pro rata du nombre de ses affiliés, comme dans la plupart des salles de sport.

Sur le même sujet

26 nov. 2021 à 15:58
1 min

Articles recommandés pour vous