Tempo : The Rolling Stones – Live at the Coliseum / Brian Johnson’s a Life on the Road : rencontre avec Joe Elliott de Def Leppard

© Tous droits réservés

Ce dimanche, 29 août, suite au décès de Charlie Watts mardi dernier, Fanny Gillard vous propose un concert au Hampton Coliseum en Virginie en 1981 suivi du documentaire de Brian Johnson d’AC/DC qui rencontre Joe Elliott de Def Leppard. A redécouvrir ci-dessous en replay.

The Rolling Stones – Live at the Coliseum à 21h55

Fanny Gillard vous plonge dans de belles archives des Stones sur La Trois en TV. Il s’agit des films live de "From the Vault", une série qui reprend les plus beaux moments des Stones en concert.

Cette fois-ci, retour en 1981 au Hampton Coliseum en Virginie. Revivez l’ambiance de cette tournée couronnée de succès pour le groupe qui avait, à l’époque, atteint un record de vente de tickets de 50 millions de dollars.

Il s’agissait d’une tournée en soutien à l’album "Tattoo You", qui a connu un succès critique et commercial. Cinquante dates étaient prévues sur la tournée qui s’est déroulée de Philadelphie, fin septembre, à Hampton en Virginie, les 18 et 19 décembre. Le show du 18 décembre, qui marquait aussi l’anniversaire de Keith Richards, était le tout premier concert de musique à être diffusé à la télévision en VOD. Les images ont maintenant été soigneusement restaurées et le son a été récemment mixé par Bob Clearmountain.

A découvrir ce dimanche à 21h55 sur La Trois ou en replay ci-dessous et sur Auvio.

Loading...

Brian Johnson’s a Life on the Road : rencontre avec Joe Elliott de Def Leppard à 23h25

Brian Johnson, le chanteur d’AC/DC a discuté avec Joe Elliott, frontman de Def Leppard.

C’est dans le cadre de l’émission "Brian Johnson’s Life On The Road" que le leader d’AC/DC s’est rendu à Dublin pour rencontrer Joe Elliott. Un épisode qui sera diffusé ce dimanche 29 août à 23h25 sur La Trois.

Pendant l’interview, Elliott a évoqué les tournées "Pyromania" et "Hysteria", ainsi que les tragédies survenues au sein du groupe.

Dans l’extrait ci-dessous, les deux stars parlent de l’importance de jouer leurs plus grands hits en concert.

"Je n’ai aucun souci à jouer nos hits sur scène," explique Elliott. "Quand je vais voir les Stones ou McCartney, je n’ai pas spécialement envie d’écouter "Flowers in the Dirt", je veux entendre "Eleanor Rigby". C’est comme si vous ne jouiez pas "Back In Black", il y aurait des plaintes dans le public. Si on ne fait pas de titre d'"Hysteria", on ne fera plaisir qu’au petit pourcentage de gens qui n’aiment pas cet album. Je l’ai toujours dit, et je le dirai encore un million de fois avant de mourir : si vous ne pouvez gérer la responsabilité d’écrire un hit, alors n’en écrivez pas."

"Vous n’allez pas faire votre éducation quand vous allez voir un grand groupe. C’est un lieu – et je ne veux pas paraître prétentieux quand je dis cela – de culte, vous venez pour célébrer ce que vous connaissez. Et quand vous allez voir AC/DC, Def Leppard, U2, Duran Duran ou Iron Maiden, l’important n’est pas qui ils sont, mais d’entendre toutes ces chansons que vous avez vues sur MTV, ou que vous écoutiez quand vous étiez enfant."

L’émission "Brian Johnson’s A Life On The Road" a déjà vu passer Robert Plant, le batteur de Metallica, Lars Ulrich, ou encore Roger Daltrey des Who.

Un documentaire à découvrir en télé sur La Trois à 23h25 ou en replay ci-dessous et sur Auvio.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous