RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Amérique centrale

Tempête tropicale Bonnie : trois morts et des dégâts au Salvador et au Nicaragua

Une femme et sa fille marchent dans un abri temporaire avant l'arrivée de la tempête tropicale Bonnie à Bluefields, au Nicaragua, le 1er juillet 2022.
04 juil. 2022 à 06:04Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

La tempête tropicale Bonnie, qui se déplaçait dimanche sur la côte Pacifique de l'Amérique centrale et du Mexique, où elle pourrait se renforcer en ouragan, a fait trois morts et des dégâts matériels au Salvador et au Nicaragua.

La victime décédée au Salvador est une jeune femme de 24 ans, selon les secours. Au Nicaragua, un homme de 40 ans est mort samedi emporté par les eaux alors qu'il tentait de traverser une rivière.

Et un autre homme, âgé de 38 ans, est mort en portant secours aux passagers d'un bus dans lequel il se trouvait et dont le chauffeur a tenté de traverser une autre rivière, selon l'armée.

Au Salvador, la tempête a laissé dans son sillage des arbres abattus, des rivières en crue, des rues, des hôpitaux et des maisons inondés. Les secouristes ont cherché en vain dimanche un homme disparu, selon la Protection civile, qui précise que les opérations de recherches reprendront lundi.

"Bonnie a généré de très fortes pluies et des orages dans la zone côtière, la chaîne de montagnes volcaniques et la zone métropolitaine de San Salvador, avec des rafales de vents forts et de la grêle dans certaines zones", a déclaré le ministère de l'Environnement du Salvador. 

250 personnes relogées

Selon le ministre de l'Intérieur Juan Carlos Bidegaín, 250 personnes ont dû être relogées à San Salvador. 

Dimanche matin tôt, les pluies s'atténuaient déjà dans le pays, très vulnérable aux inondations et aux glissements de terrain. 

Bonnie, qui s'est formée dans les Caraïbes, a touché terre dans la nuit de vendredi à samedi entre le Nicaragua et le Costa Rica.

Les vents maximums ont atteint près de 110 km/h et un renforcement est à prévoir

Selon la dernière mise à jour du Centre national des ouragans (CNH) américain, la tempête se déplaçait vers l'ouest, où elle est attendue sur les côtes du Guatemala et du Mexique. 

"Les vents maximums ont atteint près de 110 km/h et un renforcement est à prévoir", a encore indiqué le CNH, qui a prévenu que la tempête pourrait se transformer en ouragan.

Sur le même sujet

Les tempêtes de sable, un phénomène de plus en plus fréquent et de plus en plus intense qui préoccupe

Environnement

Articles recommandés pour vous