RTBFPasser au contenu
Rechercher

Par Ouï-dire

Témoignages : 'Histoires de trans, sur les chemins de l’identité'

Bo Van Spilbeeck raconte son cheminement, de Boudewijn à Bo
16 nov. 2021 à 10:53Temps de lecture3 min
Par RTBF La Première

La transidentité est au cœur du débat public. Vinciane Moeschler nous raconte des histoires de reconversion épanouies et des cheminements d’identités plurielles.

" C’est à partir de récits intimes que j’ai souhaité construire mon documentaire. Éviter les témoignages voyeuristes, demeurer à l‘écart des questions de sexualité (puisque l’identité de genre n’a rien à voir avec les préférences sexuelles ou affectives) et donner la parole à ceux qui se battent dans une société en n’hésitant pas à bousculer les repères identitaires. "

 

La nouvelle génération réinvente le genre, ou plutôt le métissage des genres. Des voix s’élèvent pour faire bouger les politiques normatives et contrer les lois discriminatoires. En obtenant des droits et des libertés au nom d’une communauté minoritaire, les trans ont pris les rênes, explique Vinciane Moeschler. Depuis 2017, la Belgique a réformé le régime relatif aux personnes transgenres et modifié l’enregistrement du sexe dans les actes de l’Etat civil.

Une avancée incontestable même s’il reste encore beaucoup à faire, comme le constatent les militants qui dénoncent les diktats du genre et les actes transphobes malheureusement d’actualité.

Ce documentaire livre des paroles plus apaisées, respectées et courageuses, des récits de reconversion épanouie, avec des proches qui encouragent, des partenaires qui se questionnent.

Un documentaire qui s’articule autour de Bo Van Spilbeeck, journaliste vedette de la télévision flamande VTM. Assigné garçon à la naissance, Bo fait son coming out en direct, à 58 ans, soutenue par sa rédaction.

L’identité se parle ouvertement puisque les accompagnants (mère, sœur, compagnon) n’ont pas hésité à prendre eux aussi la parole.

Avec les témoignages de : Jacques Sojcher, Bo Van Spilbeeck, Max Nisol, Joëlle, Delphine et Diana.
 

Témoignages

Delphine est maman d’un garçon transgenre, elle raconte son long cheminement pour accompagner son enfant vers sa transition.

"Il en faut de l’amour pour accueillir l’inconnu. Cela vaut dans tous les domaines. L’enfant de 14 ans annonce sa transidentité. Je ne comprends pas, je ne comprends rien. Où me suis-je trompée ? Nulle part. Je ne sais pas. […] J’ai eu le choix. M’ouvrir ou me fermer. Accueillir ou rejeter. Aimer ou pas."
 

Pour Bo Van Spilbeeck, tout débute dans l’enfance. Elle porte encore le prénom masculin de Boudewijn quand elle commence à se questionner sur son identité. Il lui faudra attendre un demi-siècle pour décider de devenir Bo.

"A l’époque, je pensais d’abord faire une carrière universitaire, puis j’ai commencé dans le journalisme. Je me disais : tout ça n’est pas compatible avec cette transition que j’aimerais faire."

"A ce moment-là, il y avait aussi de plus en plus d’amis et de collègues qui étaient au courant. Presque toujours des femmes. Je commençais aussi à m’habiller de façon plus féminine […] A la rédaction, j’avais des collègues qui me disaient : écoute, Bo, j’ai vraiment impression que tu es en train d’essayer de forcer les choses et d’obtenir que quelqu’un te révèle, pour que tu ne doives pas le faire toi-même. Et effectivement, je pense qu’inconsciemment, c’était ça. J’allais de plus en plus loin. (… ) Je n’avais plus une double vie. J’avais les deux vies qui étaient en train de se mélanger et je me rendais compte que ça ne pouvait pas continuer."
 

Max Nisol, cofondateur de l’asbl Genres pluriels, explique : "Au cours de la vie, notre identité de genre évolue. On part du principe que déjà, est-ce qu’une d’identité de genre doit être inscrite visiblement sur une carte d’identité. Il y est écrit sexe. […] Déjà, c’est faux. Le numéro national est genré et ça pose un problème pour toute la population, parce que l’accès aux soins de santé est basé sur notre carte d’identité. […] Si votre corporalité n’est pas identique à la norme, vous avez des problèmes en termes d’accès aux soins de santé."

 

Ecoutez tous ces témoignages ici, dans Par Ouï-dire

Par Ouï-dire

Histoires de trans : sur les chemins de l’identité

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement


Histoires de trans, sur les chemins de l’identité

Un documentaire de Vinciane Moeschler
Réalisation et montage Michel Bernard
Mixage Delphine Dupont
Une production unité nomade

Le dernier roman de Vinciane Moeschler, Alice et les autres, vient de paraître chez Mercure de France


 

Articles recommandés pour vous