RTBFPasser au contenu

Diables Rouges

Teklak : "Dans ces matches-là, il faut se contenter de la victoire"

Estonie - Belgique : 09 juin 2017 (0-2)

Qualifications Russie 2018

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

10 juin 2017 à 07:313 min
Par Deborah Horlait et Julien Brogniet

Les Diables rouges sont repartis de Tallinn avec ce qu'ils étaient venus chercher : les trois points. Au terme d'un match sérieux, ils ont décroché la victoire et ont clôturé la première partie de leur campagne qualificative en position de force. A quatre matches de la fin, les Belges comptent quatre points d'avance sur la Grèce, deuxième. Alex Teklak et Pascal Scimè ont débriéfé ce succès dans "Complètement Foot".

Les Estoniens, balayés à 8-1 Bruxelles, ne voulaient pas revivre un tel scénario. Ils ont aussi confirmé qu'ils étaient plus coriaces à domicile. Le bloc bas mis en place par Martin Reim n'était pas facile à bouger. Même en supériorité numérique. "Cela a encore été plus compliqué d’aller marquer en deuxième mi-temps parce que les estoniens étaient un de moins. Quelque chose qui m’a marqué sur la deuxième mi-temps, c’est peut-être qu’on a porté un peu trop le ballon à certains moments. C’est typique de ce genre de matches où on veut forcer la décision, où l’adversaire joue de plus en plus bas, où on a peu d’espaces, peu de profondeur… Mais cela n’a pas été le cas de tous les joueurs. Bonne prestation de Chadli. De Bruyne a quand même fait un bon match aussi, en dehors des deux assists qu’il donne ce soir. Lui quand le ballon a été dans ses pieds, il a cherché à donner du rythme au jeu. Le reste c’était inévitable. Vous avez vu où Kompany, Alderweireld et Vertonghen jouaient ? Quand vous voyez cela, vous comprenez aussi que l’adversaire refuse le jeu, non pas parce qu’il ne veut pas, mais parce qu’il ne peut pas faire autrement. Disons que les affaires courantes sont expédiées".

Les Diables n'ont pas été flamboyant, certes mais pour Pascal Scimè, il ne fallait pas être trop exigeant en cette fin de saison. Les Diables devaient gagner, ils ont rempli leur contrat. "Je vois déjà poindre une certaine tendance au pessimisme sur les réseaux sociaux. Franchement, regardez un petit peu ce que font les autres équipes… C’est un match de fin de saison, c’était un match facile sur papier, mais ce sont les matches qui ont l’air le plus facile qui sont les plus compliqués en cette période de l’année. Vous allez jouer contre une équipe qui va tout donner, qui va se regrouper, qui va refuser le jeu, sur un mauvais terrain, … Honnêtement, on ne va pas accabler les Diables aujourd’hui. On ne va pas accabler la tactique de Martinez non plus. Aujourd’hui, il fallait juste ramener les trois points, ce que les Diables ont fait. En plus, on a la chance de profiter du partage entre la Bosnie et la Grèce. Honnêtement tout va bien. Et pour la qualité du jeu, on repassera, ce n’est pas grave. "

"C’est parfois très réducteur de tirer des conclusions de ce genre de rencontres. Elles sont en général hâtives et émotionnelles", insiste Alex Teklak. "Dans un match comme celui-là, l’essentiel c’est de gagner. Les Estoniens en ont pris huit au match aller, je pense que ça les a quand même marqués et il ne fallait pas attendre qu’ils ouvrent le jeu. Comme pratiquement toutes les équipes au monde, sauf la grande Espagne d’il y a quelques années, quand tu joues contre des équipes comme celles-là, qui jouent et qui pratiquent un tel football, il faut te contenter de la victoire. […] C’était couru d’avance que le match allait se passer de la sorte, qu’on allait avoir le ballon et qu’on allait devoir trouver des solutions et essayer de très vite mener. De toute manière on savait qu’on allait vivre ce genre de matches au cours de la campagne qualificative. Il y en aura peut-être encore l’un ou l’autre à l’extérieur. Je ne pense pas que les grecs vont ouvrir le jeu quand on ira là-bas. Avec une équipe avec plus de qualités certes. Il n’y a pas lieu d’être pessimiste. Il n’y a pas lieu d’être optimiste. C’est un match qu’il fallait plier, remporter, et puis c’est tout."

Articles recommandés pour vous