Tour de France

Tadej Pogacar reste en jaune grâce à… ses rivaux : "Je ne comprends pas cette stratégie !", s’amuse Cyril Saugrain

Tour de France : Magnus Cort Nielsen remporte la dixième étape à Megève, Tadej Pogacar reste en jaune

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

12 juil. 2022 à 21:31 - mise à jour 13 juil. 2022 à 05:50Temps de lecture1 min
Par Cédric Lizin et Rodrigo Beenkens

Magnus Cort Nielsen, l’un des coureurs les plus offensifs depuis le départ du Tour de France à Copenhague, a été récompensé de ses efforts et de son audace en remportant la dixième étape de la Grande Boucle à Megève.

"Magnus Cort Nielsen, c’est probablement le coureur qu’on a le plus vu à l’offensive depuis le début de ce Tour, analyse Cyril Saugrain. Il a porté le maillot à pois, il l’a défendu, et aujourd’hui, il était à nouveau à l’attaque pour aller chercher cette victoire d’étape. Il fait partie des hommes forts de ce début de Tour de France."

Tadej Pogacar a lui remporté le sprint du peloton des favoris avec quelques mètres d’avance sur ses rivaux et a réussi à conserver le maillot jaune avec onze secondes d’avance sur Lennard Kämna, présent dans l’échappée du jour. Mais que penser de la stratégie des adversaires de l’équipe UAE Emirates ?

"Je ne la comprends pas toujours !, s’amuse Cyril Saugrain. Ce sont même les adversaires de Tadej Pogacar qui, par leur attitude dans les derniers kilomètres, font perdre le maillot jaune à Lennard Kämna, alors que Tadej Pogacar n’avait rien demandé. Et ce n’est pas la première fois qu’on assiste à ce scénario : son équipe roule, elle se relève un petit peu, et derrière, tout le monde fait le sprint à bloc. Et il termine à nouveau devant ses adversaires. Aujourd’hui, il n’y a pas de cassures ni de bonifications, mais je trouve que ce n’est pas très bien couru."

Tadej Pogacar en jaune
Tadej Pogacar en jaune Belga

Articles recommandés pour vous