RTBFPasser au contenu
Rechercher

Matière grise

Synesthésie : quand le cerveau mélange les sens…

Qu’est-ce que la synesthésie ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"A = noir, E = blanc, I = rouge, U = vert, O = bleu"… Le poète Arthur Rimbaud était-il synesthète ? Ce phénomène cérébral, qui consiste par exemple à associer des couleurs à des lettres ou à des sons, est rare : il touche entre 2% et 5% de la population. Encore mal connue, cette fusion des sens ressemble à un superpouvoir, mais elle peut aussi compliquer la vie de ceux qui l’expérimentent…

Graphèmes-couleurs : la forme la plus courante

Dans un traitement de texte ou dans un livre, la grande majorité d’entre nous voit les lettres s’inscrire en noir sur fond blanc. Mais ce sera très différent pour une personne synesthète de typegraphèmes-couleurs " : pour elle, à chaque lettre va correspondre une couleur. Par exemple le A sera toujours bleu, le B toujours jaune, le C toujours vert, etc.

Audition colorée

Loin de se limiter à la vue, la synesthésie peut aussi faire intervenir d’autres sens, comme l’ouïe : à l’écoute d’un morceau de musique, certains synesthètes vont associer chaque note à une couleur et ils verront alors se dessiner dans leur tête un véritable tableau. Étonnant, n’est-ce pas ?

Le toucher miroir : une forme très rare et étonnante de synesthésie

Encore plus fort : dans le cas du " toucher miroir ", une forme extrêmement rare de synesthésie, les sens de la vue et du toucher sont fortement liés dans le cerveau. Au point que la synesthète peut ressentir sur sa propre peau ce que vivent d’autres personnes qu’elle voit autour d’elle, comme une caresse sur le visage, ou la chaleur d’une tasse dans la paume de la main… Preuve que cette perception est complètement liée à la vue, toute forme de sensation disparait dès le moment où la synesthète détourne le regard !

Une origine génétique

Contempler une nuée de lettres arc-en-ciel dans les pages de son livre ou voir un tableau éclatant émerger d’un morceau de musique, cela peut sembler féerique, voire magique. Mais ce mélange des sens peut aussi être source d’inconfort.

C’est le cas d’Emilie Caspar, neuroscientifique de l’ULB et synesthète graphèmes-couleurs : elle explique ressentir un véritable malaise si elle voit dans un texte des lettres écrite non pas en noir sur blanc mais dans d’autres couleurs que les siennes… Un peu comme si elle entendait des ongles crisser sur un tableau !

… mais à forte valeur ajoutée

Percevoir les choses différemment du reste de la population peut parfois être difficile à gérer. Mais les recherches ont montré que la synesthésie s’accompagne aussi souvent d’une plus grande créativité, d’une profonde empathie et d’une meilleure mémoire.

Alors, si vous êtes synesthète, ne vous pensez pas maudit. Cette différence vous apporte un regard rien qu’à vous sur le monde, et prouve une fois de plus toute la complexité de notre cerveau.

Synesthésie : quand le cerveau mélange les sens…
Synesthésie : quand le cerveau mélange les sens… © Tous droits réservés

Retrouvez Matière Grise sur Auvio ou en télé tous les mercredis (23h00) sur La Une.

Rediffusions les samedis (23h00) et dimanches (8h30) sur La Une.

Articles recommandés pour vous