Tipik

"Syndrome E" : est-ce que la série est basée sur une histoire vraie ?

© Caroline Dubois - Escazal - TF1

Adaptée du roman de Franck Thilliez, la série Syndrome E passionne le public depuis quelques semaines tous les mercredis à 20h sur Tipik et Auvio. Mais est-ce que son intrigue est basée sur des faits réels ? 

Pour rappel, la série suit l'inspecteur Sharko (Vincent Elbaz), en plein deuil de sa fille. Il se lance dans une enquête qui mêle neurosciences, cadavres mutilés et disparitions d'enfants, épaulé par la flic Lucie Henebelle (Jennifer Decker). Comme le thriller lorgne vers l'horreur et le fantastique, il est compliqué de se dire que l'œuvre d'origine est en réalité basée sur une histoire vraie ... 

Et pourtant, l'auteur Franck Thilliez s'est bel et bien inspiré des "Orphelins de Duplessis", ces milliers d'enfants confinés dans des institutions psychiatriques entre les années 1940 et 1960 au Québec. Orphelins, ils étaient faussement déclarés malades mentaux par le gouvernement, en partenariat avec l'Église catholique. Longtemps après la fermeture de ces institutions, les enfants devenus adultes ont dénoncé les mauvais traitements et les abus sexuels qu'ils avaient subis. On parle même d'expérimentations scientifiques pour certains d'entre eux.

Ces histoires d'enfants cobayes ont particulièrement marqué le romancier français qui s'en est donc inspiré pour Le Syndrome E. Peu connues du grand public en Europe, elles interpellent particulièrement les lecteurs qui apprennent leur existence, comme l'expliquait Franck Thilliez à La Presse :

Pour Le syndrome E, j'ai notamment posé quelques questions à [l'auteur québécois] Patrick Senécal, rencontré dans d'autres événements sur le polar, pour m'assurer de certains faits. Vous savez que les gens ici me demandent toujours si c'est vrai, cette histoire des orphelins de Duplessis?"

Loading...

Le pitch de "Syndrome E"

Franck Sharko (45 ans) est un flic bourru et solitaire. Incapable de faire le deuil de sa fille, il a des visions d’elle : Eugénie s’immisce partout. Notamment dans sa nouvelle enquête dans laquelle des enfants disparaissent mystérieusement tandis qu’un vieux film des années 60 provoque chez ceux qui le regardent des comportements étranges et dangereux.

Lucie Henebelle, elle, a 35 ans. Elle aussi est flic, mère célibataire. Lorsqu’elle comprend que son passé est peut-être lié à l’enquête de Sharko, elle rejoint son équipe. La rencontre des deux policiers promet dès lors d’être électrique… Mais cette enquête va surtout les conduire du Maroc au Canada pour faire la lumière sur de troubles expérimentations scientifiques.

Pour suivre la série, rendez-vous tous les mercredis à 20h sur Tipik et en replay pendant 15 jours sur Auvio.

Sur le même sujet

"Les bracelets rouges" : découvrez les trois saisons de la série française au succès fou sur Auvio

Les séries exclus Auvio

Criminal Squad : un thriller US avec 50 Cent et Gerard Butler bientôt sur Tipik !

Tipik

Articles recommandés pour vous