Survol: prolonger le régime de nuit d'une heure, pourquoi est-ce si polémique?

Le gouvernement bruxellois propose d'étendre le régime de nuit (+ 1 heure) à l'aéroport de Zaventem.

© Belga

20 févr. 2017 à 07:31 - mise à jour 20 févr. 2017 à 07:31Temps de lecture1 min
Par Myriam Baele

Dans le dossier "survol", un comité de concertation s'est tenu ce lundi matin. Y étaient discutées les propositions du gouvernement bruxellois, propositions que le ministre-président flamand a d'emblée qualifié de "provocations".

Parmi ces propositions, on retrouve la volonté d’étendre le régime de nuit de l'aéroport, un survol allégé jusqu'à 7h00 du matin (et non plus 6h00).

Pourquoi cette heure matinale est-elle si polémique ?

Entre 6h00 et 7h00 du matin, nombreux sont les habitants de Bruxelles encore dans leur lit. Mais l'aéroport, lui, est déjà pleinement actif aux portes de Bruxelles. Son régime "de nuit", avec un survol moins intense, se termine à 6h00. La Région bruxelloise voudrait donc prolonger ce calme relatif.

Mais pour l'aéroport, cette première heure du jour est précieuse. Décoller à 6h00 plutôt que 7h00 permet par exemple aux compagnies de réaliser en une seule journée quatre allers-retours complets pour une autre ville européenne. Et de les réaliser à des heures intéressantes pour les passagers.

Brussels Airport, dans un contexte de grande concurrence entre aéroports, met en avant ce genre d'atouts, attirants pour les compagnies et donc importants en terme d'emplois.

Jusqu'à 7h00 à Schipol

Cet argument est contesté par les associations d'habitants survolés, en épinglant par exemple l'exemple de l'aéroport de Schipol, à Amsterdam, qui accueille trois fois plus de passagers que Zaventem tout en maintenant jusqu'à 7h00 certaines restrictions nocturnes.

Cette simple question "Quand commence une journée" montre déjà la tension qui traverse tout le dossier, entre ceux qui crient à la menace sur l'emploi, et ceux qui crient à la menace sur la santé publique.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous