Régions Brabant wallon

Surprise à Wavre : la bourgmestre Françoise Pigeolet démissionne pour raisons de santé, Anne Masson va lui succéder

Françoise Pigeolet (à gauche) et celle qui va lui succéder, Anne Masson (à droite).

© Ville de Wavre

07 oct. 2022 à 10:02 - mise à jour 07 oct. 2022 à 13:51Temps de lecture2 min
Par Hugues Van Peel

Ce n’est pas une mise en retrait mais une fin de carrière politique pour la bourgmestre de Wavre, Françoise Pigeolet (MR). A bientôt 66 ans, elle a décidé de démissionner de ses mandats et de quitter le conseil communal, principalement pour des raisons de santé. Elle dit ne plus avoir l’énergie nécessaire à l’exercice de cette fonction passionnante mais exigeante.

"Cette décision s’impose par honnêteté vis-à-vis des Wavriens, explique-t-elle dans un communiqué. Je respecte trop ma ville et ses habitants pour leur réserver une attention au rabais. Ma résistance ne me permet plus d’assumer le rythme, la disponibilité et l’énergie nécessaires à l’exercice de mon mandat. J’ai donné tout ce que j’ai pu à la Ville, il est important à présent pour ma santé de lever le pied."

Cette annonce est une surprise. La bourgmestre avait parfois laissé entendre en coulisse qu’elle ne se représenterait pas en 2024, mais ils ne sont sans doute pas nombreux à avoir vu venir son départ anticipé. Les élus de la majorité (MR, PS et DéFI) ont été avertis jeudi en fin de journée, tandis que l’opposition (Ecolo et CH+/Les Engagés) devait être prévenue ce vendredi matin.

L’échevine Anne Masson, qui avait obtenu le deuxième meilleur score de la Liste du Bourgmestre en 2018, succédera naturellement à Françoise Pigeolet. La passation de pouvoir se déroulera lors du conseil communal du 22 novembre.

© Tous droits réservés

Une longue carrière politique

Elue pour la première fois en 2000 sur la liste de Charles Aubecq, Françoise Pigeolet est devenue échevine en 2003. Elle n’a pas quitté le collège depuis, s’occupant notamment du commerce, de la culture, de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme.

Bourgmestre en titre depuis décembre 2018, elle avait porté l’écharpe mayorale en tant que bourgmestre faisant fonction à deux reprises (de décembre 2007 à février 2011, puis d’octobre 2014 à décembre 2018), en remplacement de Charles Michel, devenu d’abord ministre de la Coopération au développement puis Premier ministre.

Avant la politique, Françoise Pigeolet a enseigné l’histoire, le latin et la philosophie (entre autres), pendant seize ans. Elle a ensuite été nommée directrice d’administration à la province du Brabant wallon.

Sur le site Internet de la ville de Wavre, on apprend qu’elle rêvait de devenir archéologue, qu’elle apprécie les Manon au moka et le massepain, qu’elle aime bricoler et que ses proches se délectent de sa recette de spaghettis à la sauce bolognaise. Dans quelques semaines, Françoise Pigeolet pourra donc se consacrer pleinement à sa famille et à ses amis.

Surprise à Wavre: la bourgmestre Françoise Pigeolet démissionne pour raisons de santé

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

La 5G débarque à Wavre mais uniquement pour l'administration

Regions

Sucrerie Wavre : après la crise Covid, la renaissance d’un hall polyvalent sous perfusion communale

Régions Brabant wallon

Articles recommandés pour vous