Surpopulation carcérale: les prisons débordent toujours en Belgique

La prison de Saint-Gilles
02 janv. 2019 à 05:32 - mise à jour 02 janv. 2019 à 05:32Temps de lecture1 min
Par RTBF

La surpopulation carcérale reste un problème d’actualité en 2019. Selon les derniers chiffres disponibles, tant au Nord qu'au Sud du pays, les prisons débordent. 21 prisons belges sur 35 sont concernées.

La situation est la plus préoccupante à Ypres dans le Nord du pays: 124 détenus pour 67 places disponibles. Un taux de surpopulation de 85%.

Coté wallon, la prison de Dinant compte 54 détenus pour 32 places (un taux de surpopulation de 69%). Une situation quasi comparable à Namur et a Huy. Quant à la Région bruxelloise, 866 détenus sont incarcérés à Saint-Gilles dans une prison prévue pour 587 détenus. 

A chaque fois, dans ces prisons, les directions sont obligées d’aménager les cellules avec des lits superposés.En réduisant du même coup l’espace réservé à chaque détenu.

Cette situation vaut à la Belgique d’être condamnée par la Cour européenne de Justice. Sur l’ensemble des 21 prisons concernées, le taux moyen de surpopulation atteint 23%.
 

Archives : Journal télévisé 10/06/2015

Surpopulation carcérale: Avocats.be assigne l'Etat belge

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement