RTBFPasser au contenu

Tarmac

Superbowl : le hip-hop est-il devenu incontournable dans la plus célèbre mi-temps ?

Superbowl : le hip-hop est-il devenu incontournable dans la plus célèbre mi-temps ?
01 févr. 2022 à 09:114 min
Par Johanna Bouquet

Le Superbowl aura lieu à Los Angeles dans la nuit du 13 au 14 février. C’est l’un des événements majeurs du sport américain mais aussi de la culture musicale.

C’est aussi l’événement de toutes les démesures : en termes marketing, du nombre de téléspectateurs… Et aussi de grosses pointures à la mi-temps. Mais cette année, la barre a été mise très haute. Et surtout la lumière a été clairement mise sur le hip-hop avec une affiche historique : Dr Dre, Eminem, Snoop Dogg, Kendrick Lamar et Mary J.Blige.

Le rap est aujourd’hui une des musiques les plus écoutées au monde. Ce n’est donc pas un hasard que ce soit ce style musical qui bénéficie d’une place de choix au sein de la plus célèbre des mi-temps au monde.

Le teaser qui fait mal à la tête

Cela fait déjà plusieurs mois que l’on connaît les noms de ce line-up XXL. Mais, l’événement qui aura lieu, lors de la mi-temps de la finale du championnat, dans la nuit du 13 au 14 février approche désormais à grand pas. Et il était temps de donner de quoi saliver aux fans. C’est désormais chose faite. Il y a quelques jours, le teaser des artistes est sorti et il est impressionnant.

Loading...

C’est 3m48 d’un véritable clip qui est présenté. Ce dernier est d’ailleurs réalisé par Gary Gray (également réalisateur de Fast and Furious 8 ou encore de Men in Black).

Intitulé "The Call" ("l’appel" en français), le clip met en scène les artistes à la manière d’un film d’action au moment où Eminem, Snoop Dogg, Mary J. Blidge, Kendrick Lamar et Dr Dre reçoivent leurs invitations à venir se produire au cours de la mi-temps du Superbowl. L’iconique Dr Dre y apparaît en maître du jeu, capable de réunir la crème de la crème. Il est d’ailleurs celui qui a collaboré avec ces artistes depuis des décennies. L’idée que l’on retrouve à travers ce clip, et qui devrait probablement se retrouver dans les plus de 12 minutes de show mi-février, c’est le poids de l’héritage du hip-hop tourné vers l’avenir. C’est extrêmement présent à travers toute l’imagerie posée dans ce teaser.

Pour la première fois, l’événement se déroulera à Los Angeles. Ce n’est donc pas non plus hasard que la grande majorité des artistes viennent de Californie (à l’exception de Mary J. Blige qui vient de New York et d’Eminem qui vient de Détroit). Place donc à la magie du hip-hop version West Cost.

C’est la marque Pepsi qui est en charge de ce rendez-vous artistique, avec la NFL et surtout c’est Jay-Z et son groupe Roc Nation qui produit le show de la mi-temps.

Il faut dire que le Superbowl est l’un des événements sportifs où les records d’audience explosent souvent tous les compteurs. Même si l’année passée, les chiffres étaient un peu en baisse, notamment en raison de la pandémie, 94 millions d’Américains étaient devant leurs écrans. Et c’est aussi un rendez-vous incontournable pour tous les publicistes. La chaîne NBC a d’ailleurs annoncé que cette année, un sport publicitaire de 30 secondes, coûterait 6,5 millions de dollars aux différentes marques.

Mickael Jackson : le tournant

Mais d’où vient la mi-temps mania autour du Superbowl ? Si les shows de la mi-temps existent depuis longtemps, c’est en 1993 que s’opère un véritable tournant. Et pas avec n’importe qui puisque c’est Michael Jackson, le king en personne, qui transformera ce moment en un rendez-vous culte aux Etats-Unis.


►►► A lire aussi : Stromae, Daft Punk, MJ,… : quand la musique crée l’événement à la télé


C’est avec lui que la mi-temps du Superbowl devient un show avec tout ce que cela comporte en termes de temps sur scène (jusqu’à 12 minutes aujourd’hui), de moyens mis en place (effets spéciaux, line-up de folie, campagnes publicitaires monstres…) ou encore en termes de foule en délire.

Le hip-hop de plus en plus incontournable ?

On ne va pas vous raconter n’importe quoi : cela n’a pas toujours été le hip-hop qui a été mis en tête d’affiche pour ce moment de pure culture américaine. C’est même plutôt généralement la pop. Mais les plus grandes stars sont passées sur cette scène : Beyoncé, Shakira, Lady Gaga, Travis Scott, Madonna etc.

Et au fur et à mesure des années, le flow hip-hop a trouvé sa place dans ces castings prestigieux.

Le site américain billboard a d’ailleurs recensé les prestations hip-hop de la mi-temps du Superbowl à travers les années.

En fait, on constate qu’au cours des castings du plus gros concert annuel des Etats-Unis, les artistes hip-hop se sont toujours mêlés aux artistes pop. La plupart du temps, ils côtoyaient d’autres monstres de la scène. Déjà en 1998, Queen Latifah et les Boys II Men étaient aux côtés de The Temptations ou encore de Martha Reeves.

On note aussi des affiches comme celle de 2012, où on assiste notamment à la rencontre entre Madonna et Nicki Minaj.

Loading...

Quelques années plus tard, en 2015, la pop croise à nouveau le rap. Au menu de cette édition Katy Perry, Missy Elliot et Lenny Kravitz. Et comme l’explique billbord, cette performance a su transformer un show pop en un véritable spectacle du hip-hop.

Loading...

Idem en 2019. Cette fois l’affiche met ensemble le groupe pop rock Maroon 5 avec le rappeur le plus célèbre du Texas, Travis Scott et le rappeur iconique de Outkast, Big Boi.

En 2021, c’est l’artiste canadien The Weeknd qui avait animé le spectacle de la mi-temps, après Jennifer Lopez et Shakira en 2020.

Petit à petit, le hip-hop a su prendre de plus en plus de place au sein de ce rendez-vous culturel incontournable. Mais, il faut bien l’admettre, jusqu’à présent, c’est la pop qui dominait le show.

Cette année tout s’inverse. Non seulement le hip-hop sera dominant, mais il sera surtout omniprésent. L’événement du Superbowl est déjà un historique en soi. Cette fois, il le sera pour le hip-hop. Rendez-vous donc le 13 février pour ne pas le louper.

Sur le même sujet

17 juin 2022 à 08:02
3 min
13 mai 2022 à 13:06
2 min

Articles recommandés pour vous