RTBFPasser au contenu

Exposition - Accueil

Sub Sole, voyage en Méditerranée avec Massao Mascaro à la Fondation A

Sub Sole - Massao Mascaro

Un soleil écrasant, des moments furtifs, des espaces désolés, des jeunes gens en mouvement, des barrières, le temps arrêté, un cadran solaire sans aiguilles. Sur les traces d’Ulysse et de son long voyage, Massao Mascaro, muni de son appareil photo, fixe en 50 clichés la mémoire de ses errances à travers le pourtour de la Méditerranée. Sub Sole, à la Fondation A

Sub Sole - Massao Mascaro
Sub Sole - Massao Mascaro Massao Mascaro

Il nous reste quelques semaines (jusqu’au 19 décembre), pour nous frotter au soleil de plomb de la Méditerranée à travers les images de Massao Mascaro ( 31 ans), d’origine calabraise, qui vit et travaille à Bruxelles. Pour Sub Sole, le photographe a passé près d'un mois dans chacune des sept villes qui bordent la Méditerranée : Ceuta, Naples, Palerme, Athènes, Istanbul, Tunis et Lampedusa. Au fil de ses déambulations - Mascaro est un marcheur -il va à la rencontre des jeunes qui habitent ou échouent sur ces terres. Terres d’émigration dont le photographe rend compte dès son premier projet Ramo qui le ramène dans le village de ses grands-parents. Il y découvre la trame d’une histoire plus vaste, dit-il,  " la Méditerranée, l'histoire de ses nombreux départs, de ses réelles difficultés économiques, […] de ses jeunes qui, aujourd'hui encore, fuient le Sud pour travailler au Nord. " Et pour d'autres, le Sud est bien plus lointain encore.  

Sub Sole - Massao Mascaro
Sub Sole - Massao Mascaro Massao Mascaro
Sub Sole - Massao Mascaro
Sub Sole - Massao Mascaro Massao Mascaro

Les portraits de Massao Mascaro captent l’énergie, la détermination et la vulnérabilité de la jeunesse. Le photographe a choisi les moments de légèreté, de connivence, des moments qu’on sent précieux face à l’incertitude. Le photographe travaille sur le territoire et ceux qui l'habitent. Face à ces destinées en devenir, il photographie l’absence, le délitement à travers des objets abandonnés rencontrés sur sa route. Et la nature rabougrie qui résiste. Des images fortes de symbole, parfois énigmatiques et loin du farniente de la Méditerranée.  

Sub Sole - Massao Mascaro
Sub Sole - Massao Mascaro

Cette Mare Nostrum autour de laquelle il tourne inlassablement, Mascaro ne la montre pratiquement jamais, suivant un processus de travail personnel qui est celui du détour. Un outil poétique qui permet de traiter son sujet comme une parabole. " Vous voulez parler de quelque chose, mais pour en parler, vous choisissez de ne jamais le montrer ou le mentionner directement " confie-t-il à Allie Haeusslein pour le British Journal of Photography.

Pascal Goffaux a rencontré Massao Mascaro à l'occasion de l'exposition : 

Sub Sole, la tragédie grecque de Massao Mascaro.

Le photographe a suivi l'itinéraire mythologique d'Ulysse en Méditerranée.

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sub Sole - Massao Mascaro
Sub Sole - Massao Mascaro Massao Mascaro

En Pratique : 

Sub Sole - Massao Mascaro

Fondation A  - 304 Avenue van Volxem - 1190 Bruxelles

Mercredi - Dimanche  13-18h

Sub Sole - Massao Mascaro
Sub Sole - Massao Mascaro Massao Mascaro

Sur le même sujet

15 déc. 2021 à 09:33
1 min
26 nov. 2021 à 15:57
2 min

Articles recommandés pour vous