Stressé.e en cette fin d'année ? "Chill" est le mot de 2019

Stressé.e en cette fin d année ? Chill est le mot de 2019

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 déc. 2019 à 16:00Temps de lecture1 min
Par A.T.

"Rouler tranquille, c’est chill". Vous vous souvenez de cette campagne de l’Agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR) ? "Chill", adjectif venant de l’anglais qui signifie détendu, correct ou agréable, est d’ailleurs devenu le mot de l’année 2019.

"Chill" est arrivé en première position avec 19,4%. Vient ensuite "collapsologie" (15,9%), une étude systémique et multidisciplinaire de l’effondrement des civilisations industrielles et de ce qui en résulte. C’est "gilet jaune" (13,1%) qui arrive sur la troisième marche du podium.

En Flandre, le mot de l’année 2019 est "winkelhieren", un verbe issu de la contraction de "winkelen" et "hier", qui veut dire "acheter local". Le deuxième mot dans le classement était "klimaatspijbelaars", en référence aux étudiants qui ont brossé les cours afin de manifester pour le climat.

Comment s’est passée l’opération ?

Le mot ou la locution de l’année doit connaître une diffusion significative et n’est pas (encore) repris dans les dictionnaires usuels tels que le Petit Robert ou le Larousse.

Dans une première phase, les lecteurs du Soir et les auditeurs de la RTBF ont formulé leurs propositions via les sites des deux médias, accompagnées d’une courte définition. Les linguistes du centre VALIBEL ont ensuite soumis la liste des mots proposés qui rencontrent les critères de sélection à un jury composé de personnalités du monde des lettres.

Sur la base de leur pertinence et de leur originalité, dix de ces mots sont retenus par le jury. Ceux-ci ont ensuite été soumis aux suffrages des lecteurs du Soir, des publics de la RTBF et des internautes. Au total, 5224 internautes ont participé à cette opération.

Sur le même sujet

Quel sera le "nouveau mot de l’année" ?

Articles recommandés pour vous