Regions Hainaut

Strépy-Bracquegnies : le chauffeur du drame est toujours poursuivi pour meurtre et reste en prison

Strépy-Braquegnies : le chauffeur poursuivi pour meurtre

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

25 août 2022 à 16:50Temps de lecture1 min
Par Martin Caulier

Paolo F., le conducteur de la BMW qui a foncé dans la foule le 20 mars dernier lors du carnaval de Strépy-Bracquegnies est toujours inculpé de meurtre pour l’une des 6 victimes. La Chambre des mises en accusation de Mons a rendu son arrêt. Elle a suivi la décision de la Chambre du conseil de Tournai. L’avocat du conducteur avait fait appel de cette décision. Paolo F. avait sollicité un placement sous bracelet électronique mais il restera finalement en prison.

Il y a une quinzaine de jours, la Chambre du Conseil de Tournai avait décidé de requalifier les faits en meurtre pour l’une des 6 victimes. Dans le cas d’un meurtre ce qui est étudié c’est "l’intention de donner la mort". En près de 5 mois d’enquête, les policiers ont entendu des témoins, auditionné les accusés, analysé des images de vidéosurveillance ou encore des traces laissées au sol par la voiture. C’est sur base de ces éléments que la Chambre du Conseil avait décidé de requalifier les faits. Une requalification qui a son importance car elle pourrait entraîner une peine de prison plus lourde pouvant aller jusqu’à 30 ans de prison. Cela ouvrirait également la voie à un procès en assise.

Pour les 5 autres victimes, la qualification reste à ce stade celle de l’homicide involontaire. Cependant, une requalification des faits reste possible jusqu’à l’ouverture du procès. Il n’est donc pas impossible que les faits soient à nouveau requalifiés en fonction de l’évolution du travail des enquêteurs.

Placement sous bracelet électronique

L’avocat de Paolo F. avait demandé à nouveau son placement sous bracelet électronique mais la Chambre des mises en accusation a refusé sa demande. Il reste donc en prison jusqu’à la prochaine Chambre du Conseil prévue dans 2 mois.

 

Sujet JT du 8 août 2022

Strépy-Bracquegnies : Les faits sont requalifiés

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous