Cyclisme

Strade Bianche : Lotte Kopecky règle Annemiek Van Vleuten sur la Piazza del Campo

© © Tous droits réservés

Lotte Kopecky (SD Worx) a remporté la 8e édition des Strade Bianche chez les dames. La championne de Belgique a résisté à l’impressionnante accélération d’Annemiek Van Vleuten (Movistar) et s’est imposée au sprint devant la Néerlandaise sur la célèbre Piazza del Campo de Sienne. Ashleigh Moolman-Pasio (SD Worx) complète le podium.

Après l’échappée d’Emily Newsom, la course est très animée avec des accélérations constantes mais peu de vraies différences. Au moment d’aborder le final et les trois derniers secteurs de graviers, le groupe de tête a subi une belle cure d’amaigrissement. Tous les grands noms sont là. Annemiek Van Vleuten (Movistar) force le tempo dans le Monte Aperti. Demi Vollering (SD Worx) enchaîne une fois revenue sur le bitume. Le rythme est élevé et au moment où les coureuses ont besoin de souffler, Lotte Kopecky place une accélération. Elle anticipe avant le redoutable Colle Pinzuto. La championne de Belgique voit revenir Van Vleuten, Marianne Vos (Jumbo-Visma), Kasia Niewiadoma (Canyon-Sram), Cecilie Uttrup Ludwig et Ashleigh Moolman-Pasio (SD Worx). Longo Borghini, Van Anroij, Blaak, Lippert font notamment l’effort et le groupe de tête grimpe à 15 éléments à la sortie des graviers. Il reste 15 kilomètres et une Strada Biancha pour les départager.

Dans les plus forts pourcentages de Le Tolfe, Van Vleuten fait exploser le groupe. Seule Lotte Kopecky, très malchanceuse l’an dernier, peut suivre la roue de la gagnante du Nieuwsblad. Les deux coureuses se relient et foncent vers Sienne. La marge sur les poursuivantes (Vos, Uttrup, Niewiadoma, Longo Borghini, Vollering et Moolman-Pasio) n’est pas grande. Elle n’est pas suffisante. On retrouve 8 coureuses en tête. SD Worx en surnombre place des banderilles via Moolman-Pasio et Vollering. Kopecky contrôle. On roule par à-coups et on récupère quelques éléments revenus de l’arrière. Elles sont 12 au pied de la via Santa Catarina, qui mène à la Piazza del Campo.

Van Vleuten, double lauréate de l'épreuve, impose un rythme infernal dans cette ultime montée. Kopecky s’accroche, cède quelques centimètres avant de revenir. Dans les étroites rues de Sienne, les deux coureuses sont au coude à coude. Lotte s’impose à la corde et vire en tête avant de basculer vers la ligne d'arrivée. Elle peut laisser exploser sa joie. Lotte vient de remporter la plus belle victoire de sa carrière.

"C'est une vraie victoire d'équipe", a exulté la Belge. "van Vleuten était très, très forte. C'était vraiment un sprint jusqu'au dernier virage, je m'y étais préparée en regardant les courses des hommes".

Kopecky a rejoint SD Worx à l'intersaison pour passer un cap dans sa carrière et avec l'ambition de claquer une grande victoire dans une classique du printemps. Pour son 3e jour de course la mission est déjà accomplie. Habituée aux places d'honneur, la coureuse de Rumst tient enfin sa grande victoire. Et de quelle manière ! Elle ajoute un 17e bouquet à son palmarès qui comptait déjà deux succès en World Tour (une étape au Giro et une au Challenge by la Vuelta).

Loading...

Articles recommandés pour vous