RTBFPasser au contenu
Rechercher

C'est vous qui le dites

Stéphane, à propos d’une proposition d’un label Clean Air Safe : "Il faut arrêter de vouloir tout aseptiser"

06 mai 2021 à 09:48Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

Et si un label vous informait de la qualité de l’air d’un établissement ? C’est ce que propose le label Clean Air Safe qui permettrait d’informer un client que l’espace dans lequel il rentre, magasin, restaurant, ou tout autre établissement, est équipé d’un système qui assure une bonne qualité de l’air et une sécurité par rapport entre autres au Covid. Le cofondateur qui s’exprime ce matin dans La Dh explique qu’aujourd’hui, chacun essaie de s’équiper comme il le peut, mais sans norme particulière, ce que propose de combler le label. Les clients seraient informés à l’extérieur par un logo et un QR code qui permettrait d’avoir les informations sur le système mis en place.

Un label vous rassurerait avant d’entrer quelque part ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Gary Burchell – Getty Images

"Si le restaurant est propre, l’air le sera aussi"

Stéphane, un auditeur originaire de Ramegnies, dans la province de Hainaut, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Lorsqu’on ouvre la porte d’un établissement, il y a déjà énormément d’air extérieur qui rentre et qui renouvelle l’espace. Dans les restaurants, on ne le voit pas forcément, mais les hottes dans les cuisines brassent également beaucoup d’air. Pour moi, ce n’est pas utile d’installer un système assurant une bonne qualité de l’air, ce n’est qu’un moyen de faire investir les gens dans des frais inutiles. Si le restaurant est propre, l’air le sera aussi. Il faut arrêter de vouloir tout aseptiser et nous laisser faire nos anticorps. Sinon, on risque de développer d’autres maladies."

Octavio Jones – Getty Images

" Je n’y crois pas"

À Charleroi, Christian n’est pas favorable à un système qui assure une bonne qualité de l’air et un label : "Ce label va uniquement m’indiquer que je suis face à un commerçant qui a les capacités financières de s’offrir un "pseudo" service. Comme pour plein d’autres choses, je doute qu’il y ait beaucoup de contrôles. Les appareils qu’on veut installer ici devraient être vérifiés tous les mois, si pas toutes les semaines. Sur le long terme, je n’y crois pas. S’il y a bien un lieu où ils devraient proposer leurs services, c’est dans des lieux où les gens sont rassemblés en masse, comme dans les bus ou dans les métros, par exemple."

andresr – Getty Images

"La propreté garantit la qualité de l’air"

Enfin, à Chassepierre, dans la province de Luxembourg, Luc ne sera pas plus rassuré non plus : " Je pense que l’aération des locaux le matin et entre les deux services suffit amplement pour renouveler l’air dans l’établissement. On pourrait peut-être en installer dans des grandes surfaces, où il y a énormément de population et où on n’a pas forcément l’occasion de nettoyer l’établissement deux fois par jour. Je ne m’inquiète pas de la qualité de l’air quand je sors, je fais confiance aux restaurateurs et pour moi, la propreté de l’établissement garantit la qualité de l’air."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

Christelle sur la réforme du rythme scolaire : "La décision doit être prise au niveau fédéral"

C'est vous qui le dites

Maman s'organise .... une habitante d'Ittre propose son blog et ses ouvrages

Regions Namur

Articles recommandés pour vous