Statut indépendant: assouplissement en vue du mécanisme de la période de carence en cas de maladie

Statut indépendant: assouplissement en vue du mécanisme de la période de carence en cas de maladie

© Justin Paget - Getty Images

28 avr. 2021 à 13:09Temps de lecture1 min
Par Belga

La commission des Affaires sociales de la Chambre a approuvé mercredi en deuxième lecture une modification du mécanisme de la période de carence pour les indépendants, en cas de maladie.

Depuis 2019, cette période de carence avait été réduite à 7 jours, avec indemnisation depuis le 1er jour d'invalidité en cas de maladie grave (de plus de 7 jours). Cette disposition a occasionné de nombreux problèmes sur le terrain en raison du dispositif de non rétro-activité mis en place. Concrètement, l'indépendant qui se présentait en retard chez son médecin, par rapport au début de sa maladie, ne pouvait pas bénéficier d'indemnités de manière rétro-active.

Il était fondamental de permettre une certaine rétro-activité

Selon le député fédéral et chef de groupe Ecolo-Groen, Gilles Vanden Burre, "vu que les indépendants vont en moyenne consulter leur médecin avec une à deux semaines de retard, après les premiers symptômes d'une maladie, il était fondamental de permettre une certaine rétro-activité dans leur indemnisation afin que ces travailleurs ne soient pas sanctionnés en cas de maladie".

Après l'adoption en séance plénière - selon Gilles Vanden, Burre, le texte est appuyé par l'ensemble des partenaires de la majorité Vivaldi - les indépendants pourront disposer de 14 jours de rétro-activité dans leur indemnisation en cas de maladie.

"Dans la situation sanitaire actuelle, la santé et le bien-être de tous les travailleurs, quel que soit leur statut, est plus que jamais une priorité politique" aux yeux des écologistes, a commenté Gilles Vanden Burre.

Sur le même sujet

Coronavirus: en 2021, la ligne de soutien aux indépendants a été sollicitée surtout au nord du pays

Articles recommandés pour vous