Statut de Jérusalem: des raids israéliens à Gaza font au moins deux morts et quatorze blessés

Raids israéliens à Gaza, 10 blessés

© AHMAD ABDO - AFP

08 déc. 2017 à 19:58 - mise à jour 08 déc. 2017 à 21:22Temps de lecture1 min
Par RTBF avec Agences

Le ministère palestinien de la Santé a fait état d'au moins 14 blessés, dont six enfants, dans des frappes aériennes israéliennes vendredi sur la bande de Gaza, selon l'agence AFP. L'agence Reuters parle quant à elle de 25 blessés.

Deux Palestiniens ont également  été tués par des tirs de l'armée israélienne ce vendredi dans la bande de Gaza alors qu'ils participaient à des manifestations contre la reconnaissance par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël

L'armée israélienne a déclaré que ses avions de combat avaient mené des raids contre un camp d'entraînement et un dépôt
d'armes de groupes armés palestiniens, en réponse à des tirs de roquettes sur des villes israéliennes plus tôt dans la journée.

Selon des témoins, la plupart des blessés sont les habitants d'un immeuble situé près du camp visé par Tsahal.

Riposte palestiniennne

Une roquette tirée depuis l'enclave palestinienne de Gaza a touché la ville israélienne de Sderot vendredi soir, a annoncé l'armée israélienne sans préciser si elle avait fait des victimes.

Il s'agit de la troisième roquette tirée vers Israël vendredi, après la décision du président américain Donald Trump mercredi de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël. Selon la radio publique, elle n'a pas explosé. Plus tôt dans la soirée, l'armée israélienne avait annoncé que le système anti-aérien israélien Dôme de fer avait intercepté une roquette tirée de la bande de Gaza sur Israël.

Ces frappes interviennent après un "jour de rage" où des milliers de Palestiniens ont affronté les forces israéliennes pour protester contre la décision unilatérale du président américain Donald Trump de déclarer Jérusalem capitale d'Israël.