RTBFPasser au contenu

Belgique

Statu quo pour le secteur de la culture qui met fin à la concertation et promet des actions de résistance

Une action des secteurs de la culture et de l'événementiel, se rassemblant contre la fermeture décidée par la dernière réunion de Codeco, dans le cadre des mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19 et l'arrivée de la variante Omicron, à Bruxelles, M
28 déc. 2021 à 12:00 - mise à jour 28 déc. 2021 à 12:521 min
Par Fabrice Gerard

Une réunion entre le ministre fédéral de la santé Frank Vandenbroucke et des membres du secteur de la culture s'est tenue ce matin par visioconférence. Au menu des discussions : les décisions du Codeco du 22 décembre dernier. Une réunion lors de laquelle il a été décidé de fermer théâtres, musées, cinémas, bref l'entièreté du secteur culturel.

 

Extrait de notre 19h30 :

Fermeture des lieux culturels / décision suspensive du conseil dEtat

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Pas de retour en arrière , les actions de résistance se poursuivent

Lors de cette entrevue , les fédérations francophones et néerlandophones du secteur culturel ont réaffirmé leur demande d'une "convocation immédiate d'un nouveau CODECO pour annuler la décision de fermeture de la culture avant la reprise de toute discussion". Autre demande : "la réouverture du secteur culturel dans des conditions similaires à celles qui ont été instaurées avec des jauges , des masques et le CST".

Dans un communiqué, les deux fédérations prennent acte du refus du ministre Frank Vandenbroucke "d'accéder immédiatement aux revendications". Cela a pour conséquence que "la concertation avec le cabinet de la santé s'arrête jusqu'à l'annonce formelle de la révision de la fermeture de la culture le 22 décembre dernier". Les fédérations annoncent aussi qu'elles poursuivront "des actions de résistance par certains opérateurs culturels dont l'ouverture de certains lieux et la reprise des activités avec public". 

Selon les premiers éléments d'information qui nous parviennent, Frank Vandenbroucke aurait proposé de mettre en place un déconfinement progressif du secteur. "A condition que l'épidémie s'avère maitrisable et qu'il ne faille pas s'attendre à un engorgement du système des soins, je proposerai à très court terme au Codeco un socle minimum pour les activités et événements culturels". Pour autant, aucun calendrier de ce déconfinement progressif n'aurait été mis sur la table. Frank Vandenbrouke comptait revoir les acteurs de la culture mardi prochain (4 janvier). Le secteur de la culture lui a claqué la porte au nez.

Sur le même sujet

28 déc. 2021 à 20:15
2 min
28 déc. 2021 à 19:45
1 min

Articles recommandés pour vous