Jupiler Pro League

Pro League : Accroché par Malines en toute fin de match, le Standard perd (encore) des plumes

Pro League : Accroché par Malines en toute fin de match, le Standard perd (encore) des plumes

© VIRGINIE LEFOUR - BELGA

06 déc. 2020 à 07:00 - mise à jour 06 déc. 2020 à 19:33Temps de lecture3 min
Par Antoine Hick

Eliminé d’Europa League après une frustrante défaite face aux Glasgow Rangers jeudi, le Standard n’a pas su éviter un autre faux-pas ce dimanche en concédant un partage spectaculaire face à Malines (2-2). Les Liégeois avaient pourtant été mis sur orbite par un but de l’homme providentiel Laifis juste avant l’entracte mais Van Damme a égalisé sur pénalty à l’heure de jeu. Et si la réalisation de Balikwisha en fin de match a cru offrir trois points prépondérants aux Liégeois, ils ont finalement déchanté sur un but de Walsh au bout du suspense.

2-2 score final donc et deux nouveaux points de perdus pour un Standard qui n’a plus gagné un championnat depuis un bon mois et qui stagne à la 5e place avec 25 points. Du côté de Malines, ce partage est perçu comme une petite victoire permettant d’endiguer une méforme persistante.

Opposé à un adversaire qui reste sur un indigent 6/21 et plafonne à une peu reluisante 16e place, le Standard met la pression d’entrée. 30 secondes de jeu à peine et un Raskin affamé qui distille (déjà) un ballon en retrait vicieux… dégagé en catastrophe par la défense malinoise.

Rebelote trois minutes plus tard. Boosté la hargne d’un Raskin toujours en mode pitbull, le club liégeois repart à l’abordage. Le Diablotin sollicite Balikwisha mais le Belgo-Congolais manque de lucidité, son centre-tir venant s’échouer dans les travées désespérément vides du stade.

Malgré une imprécision chronique dans le dernier geste, les Liégeois sont bien dans leur match. Les visiteurs malinois, eux, défendent en reculant et tentent tant bien que mal de colmater les brèches. Au quart d’heure, ils mettent (enfin) fin à l’hémorragie. Schoofs s’échappe côté gauche mais son centre-tir, geste décidément à la mode en ce début de match, vient s’échouer sur le plafond des cages de Bodart.

Les minutes s’égrènent, le marquoir n’évolue pas

Lentement mais sûrement, les débats s’équilibrent. Le Standard garde le monopole du cuir mais Malines réplique grâce à cette tête de… Voet. Côté liégeois, Collins tente de trouver la Fai mais sa frappe lointaine s’envole.

Malgré ce score ingrat de 0-0, le match est plaisant, bercé par les velléités offensives de deux équipes joueuses. Par deux fois, Malines passe à un cheveu de l’ouverture mais un impérial Bodart s’interpose brillamment sur la reprise à bout portant de Walsh puis sur un 1 contre 1 contre Mrabti.

Laifis gagne sa bataille

Soudainement moins fringant et asphyxié par un dispositif malinois mieux en place, le Standard profite d’une accélération de Lestienne pour remettre le nez à la fenêtre. Son centre au second poteau est repris par Balikwisha mais sauvé sur la ligne par l’inévitable Voet.

Et alors qu’on pense se diriger vers l’entracte sur ce score de parité, le Standard fait mouche sur sa dernière incartade. Corner précis botté par Gavory et comme face aux Rangers, un Laifis qui se montre plus prompt que les défenseurs pour reprendre du crâne. C’est 1-0 !

Malines galvaude, le Standard résiste

Echaudé par ce but encaissé en toute fin de mi-temps, Malines revient sur la pelouse avec les mêmes intentions que lors du premier acte : attaquer, souvent par les flancs, pour inquiéter une défense liégeoise pas forcément sereine. Illustration dès la 50e avec Hairemans, parfaitement lancé en profondeur mais qui tergiverse trop et se heurte au retour tonitruant de Gavory.

Au gré des minutes qui défilent, Malines maintient le cap mais se heurte à plusieurs reprises à Bodart, précieux et solide rempart dans une surface liégeoise désertée par des défenseurs erratiques.

Malheureusement pour lui, Bodart ne peut rien faire sur le pénalty bêtement concédé par Lestienne et converti par Van Damme à l’heure de jeu. Déjà coupable en semaine face aux Rangers (il avait touché le ballon de la main dans sa surface), Lestienne s’en veut et permet à Malines de revenir au score.

Les compteurs remis à égalité, les deux équipes semblent incapables de remettre le pied sur l’accélérateur. Il faut attendre le dernier quart d’heure et un exploit personnel de Carcela, tout juste monté au jeu, pour voir cette rencontre se décanter à nouveau. Son centre, du droit, est parfait et trouve le crâne de Balikwisha au second poteau. Esseulé, l’avant belgo-congolais ne se fait pas prier et crucifie Coucke de la tête. C’est cruel pour Malines, loin d’être ridicule, mais le Standard, opportuniste, repasse devant.

Et alors qu’on pense se diriger vers une victoire étriquée des Liégeois, les Malinois vont une nouvelle fois revenir dans le match. Action confuse dans la surface, Bodart s’interpose mais se retrouve géné par un de ses défenseurs. Walsh, à l’affût, tire une première fois sur une cuisse liégeoise avant de décocher une belle frappe croisée qui vient se loger dans les filets d’un Bodart impuissant. C’est 2-2 !

 

Les compos probables

Standard : Bodart, Dussenne, Bokadi, Laifis, Fai, Gavory, Raskin, Bastien, Balikwisha, Lestienne, Oulare

Malines : Coucke, Walsh, Vanlerberghe, Voet, Wernersson, Van Damme, Schoofs, Vranckx, Hairemans, Storm, Mrabti

Loading...
Loading...
Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous