RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Stand-up festival : 7 humoristes, 7 tranches de vie qui déboulent sur la scène du Théâtre de Liège fin juin

La fresque originale créée par l’artiste liégeois Robin Bodéüs pour le Stand Up Festival
14 juin 2022 à 15:50Temps de lecture2 min
Par Françoise Dubois

Faire entrer le stand-up au théâtre de Liège, c’était la nouveauté de la saison dernière.
L’institution liégeoise remet le couvert pour une seconde édition avec deux soirées, les 29 et 30 juin, un parrain, Inno JP, et une marraine, Dena, qui accueillent 5 artistes de la jeune scène du stand-up.

Inno JP sera le parrain de la soirée du 29 juin
Inno JP sera le parrain de la soirée du 29 juin – Kévin Sélerin

Un micro, une scène, pas de décor, le stand-up envahit les salles mais rarement les scènes des grandes institutions. Le Théâtre de Liège a voulu casser les codes : "ça a démarré d’une volonté de s’ouvrir à un public qui ne venait pas forcément au Théâtre de Liège et on a aussi mené une petite enquête auprès d’une centaine de jeunes d’horizons divers et on s’est rendu compte que le stand-up était la pratique artistique qui parlait le plus aux jeunes. On avait aussi l’envie d’accueillir des artistes qui n’ont pas l’habitude de se produire sur des centres scéniques reconnus en Fédération Wallonie-Bruxelles", explique Samir Bakhtar, le coordinateur du Festival. Après une première édition toujours placée sous le signe des jauges réduites pour cause de crise sanitaire, l’édition 2022 permettra de revoir les sourires des spectateurs.

Dena, marraine du jeudi présentera son spectacle "Princesse Guerrière"
Dena, marraine du jeudi présentera son spectacle "Princesse Guerrière" – Kévin Sélerin

Nikoz, jeune stand-upeur qui galère pour animer un brunch et Lilia Benchabane, artiste malvoyante qui fait de sa différence sa force de frappe humoristique sont les invités du plateau orchestré le mercredi par Inno JP. Ils auront moins d’un quart d’heure pour tout donner. Inno JP proposera ensuite son spectacle, un parcours de vie qui le mène de sa naissance comme enfant illégitime à Kigali à son adoption par un couple de lesbiennes du Brabant wallon et au regard que la société porte sur lui.

Le jeudi, la marraine, ce sera Dena, jeune artiste belge d’origine iranienne qui préfère les femmes aux hommes. Son spectacle est à son image : une boule d’énergie qui virevolte entre deux cultures. Avant cela, elle invitera sur scène, Mouss, comédien liégeois décalé qui campe ses personnages, Adel, humoriste d’origine algérienne "vegano-écolo-bobo-gauchiste-chevelu" et Laetitia Mampaka, Montoise passée maître dans l’éloquence qui ne l’empêche pas de débloquer aussi les zygomatiques des spectateurs.

Autant d’artistes, de parcours de vie qui peuvent paraître parfois atypiques, émouvants qui poussent à la réflexion tout en faisant rire ou sourire.

Lilia Benchabane, malvoyante et albinos fait de sa différence sa force de frappe humoristique
Lilia Benchabane, malvoyante et albinos fait de sa différence sa force de frappe humoristique – Kévin Sélerin

Sur le même sujet

"Roméo et Juliette", un classique de Shakespeare, joué tout l'été à l'Abbaye de Villers-La-Ville

Le top des activités

B-Equal, un nouveau festival culturel sur le thème de l’égalité !

Le top des activités

Articles recommandés pour vous