RTBFPasser au contenu

La Grande Forme

Sport et alimentation végétarienne : est-ce compatible ?

Sport et alimentation végétarienne : est-ce compatible ?

Activités sportives et alimentation végétarienne, est-ce réellement compatible ? Est-ce que cela nuit à mes performances ? Est-ce que je risque des carences ? On en parle dans la consultation du Dr Charlotte, médecin référent dans "La Grande Forme".

Nombreux sont les sportifs qui suivent un régime stricte voire qui sont végétariens. Mais sport et alimentation végétarienne, est-ce réellement un bon compromis ? Quels sont les aliments à favoriser dans ce cas de figure ? Pour sa consultation du jour, le Dr Charlotte s'est plongée dans une analyse réalisée par le magazine "Medi-Sphère".

Deux types de régime 

  • Le végétarisme : régime alimentaire qui exclut toute chair animale (viande, poisson, etc.). La consommation d'aliments d'origine animale est cependant admise : œufs, laits et produits laitiers (yaourts, fromage, etc.)
  • Le végétalisme : régime qui évite tous les produits animaux donc pas de viande ni de poisson, pas de produits laitiers, de lait ou encore d'œufs. 

Idées reçues

  • "La viande est indispensable à notre alimentation" 

Faux. De manière générale, on mange d'ailleurs trop de viande explique le Dr Charlotte. Or, une consommation carnée excessive nuit aussi à la santé. 

  • "Il faut consommer plus de protéine lorsqu'on fait du sport"

Faux également. L'apport en protéine est surtout nécessaire pour la prise de masse musculaire et donc pas nécessaire automatiquement pour tous les sports.

L'alimentation végétarienne et la pratique sportive

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Conseils pour les sportifs

Que l'on soit sportif de haut niveau ou sportif amateur, plusieurs sources de protéines végétales peuvent tout à fait compenser l'absence de protéines animales. Il faut notamment privilégier :

  • Les céréales complètes (quinoa, etc.)
  • Les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots, etc.)
  • Les protéines de soja
  • En tant que végétarien, on peut aussi augmenter l'apport en œufs
  • Le fer : Il faut également veiller à ne pas être carencé en fer et en vitamines B. En effet, il ne faut pas oublier que le fer aide à transporter l'oxygène durant l'effort. Et qu'une femme végétarienne a une carence en fer plus importante qu'un homme ; ne mange pas de viande mais a également une perte de fer engendrée à chaque cycle menstruel. Le fer peut cependant être apporté sous forme de gélules à prendre en cure de plusieurs mois. Ou encore en mangeant des épinards crus, des lentilles et des haricots blancs par exemple.
  • La vitamine B : les muscles ont besoin de vitamines B pour une bonne oxygénation. Il faut donc veiller à se supplémenter pour éviter les risques de blessure. 

Si vous êtes sportif et végétarien, n'hésitez pas à demander conseil à votre médecin généraliste. Il est également possible de faire une prise de sang de temps à autre pour vérifier que vous n'avez aucune carence.

La Grande Forme, c’est du lundi au vendredi de 13h à 14h30 en direct sur VivaCité. Vous avez manqué l'émission? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio.

Loading...

Articles recommandés pour vous