RTBFPasser au contenu

Cinéma

Spider-Man, une toile de 20 ans

Un super-héros appelé araignée ? Quelle drôle d’idée
03 mai 2022 à 05:00 - mise à jour 03 mai 2022 à 14:293 min
Par Nicolas Buytaers

Sorti le 3 mai 2002, le premier volet (sur trois) des aventures de l’Homme Araignée réalisées par Sam Raimi a ouvert la voie à un nouveau genre à l’époque qui cartonne aujourd’hui… les films de super-héros !

Tu en fais trop : les études, le boulot, tout le temps que tu passes avec moi… Tu n’es pas Superman tu sais !

Elle a raison sa tante May, Peter Parker n’a rien à voir avec l’Homme d’Acier. Non, lui, il est et reste en VO dans le texte The Amazing Spider-Man, The Friendly Neihborhood ou en VF l’Incroyable Homme Araignée, le Gentil voisin mais aussi le Tisseur, le Monte-en-l’air, la Tête de toile ou Spidey pour les intimes. Mais qu’importe le surnom, depuis 1962 (c’était en août), année de sa création par les talentueux Steve Dikto aux dessins et Stan Lee au scénario, ce personnage pas comme les autres a été appelé à régner sur le monde des super-héros. Araignée, quel drôle de nom pour un super-héros (blague connue) ?

Loading...

Depuis, de la BD (où il cartonne en termes de chiffres de vente) au cinéma, il n’y a qu’un fil tissé ou plutôt jeté entre les deux arts. Quelle que soit notre génération, nous avons tous notre Spider-Man préféré sur grand écran. Pour les ados d’aujourd’hui, Tom Holland est une référence (encore plus avec le dernier épisode "No way home" qui flirte avec le 1,9 milliard de dollars et qui est disponible depuis peu en DVD). Pour les trentenaires, il y a Andrew Garfield et ses deux épisodes. Et pour les quadras, il y a Tobey Maguire. Notez que pour les plus vieux encore, il y a Nicholas Hammond qui proposa un Spider-Man des plus kitsch avec son costume en Lycra bleu et rouge qui gratte et dont les aventures censées se passer à New York ont toutes été tournées à… Los Angeles. Bref, revenons à Tobey. Il y a 20 ans jour pour jour, il nous a fait croire qu’un homme pouvait réellement tisser une toile entre deux buildings.

Loading...

Sorti le 3 mai 2002, le film "Spider-Man" revient sur l’origine du super-héros, sur le comment du pourquoi de ses superpouvoirs, sur ses relations compliquées avec l’amour de sa vie Mary-Jane et sur l’un de ses plus beaux vilains, le fameux Bouffon Vert ! Tous ces personnages étant parfaitement et respectivement interprétés par Tobey Maguire, Kirsten Dunst et Willem Dafoe. Dès sa sortie, le film est un succès, tant critique que public. Et pour cause, il est tout aussi drôle que touchant et bourré d’action. Le mélange est parfait et les effets spéciaux de qualité. Il faut dire aussi que derrière la caméra, on retrouve Sam Raimi, l’un des spécialistes de ce genre de mélanges. C’est à Raimi qu’on doit la brillante et horrifique saga "Evil dead". Pourtant, Sam n’était pas le premier choix des studios Columbia et Sony. À l’origine, ils voulaient James Cameron. Et encore, les noms de Tim Burton, Chris Columbus ("Maman, j’ai raté l’avion"), Roland 'Boom Boom' Emmerich, David 'Seven' Fincher et Ang Lee (lui, il fera "Hulk") avaient aussi été proposés. Mais Sam Raimi s’est imposé et marqué cette histoire de son empreinte. Mieux encore, avec sa vision de Spider-Man, il a ouvert, il y a 20 ans, une nouvelle voie, une nouvelle ère, celle des Super-Héros sur grand écran. Alors oui, avant, il y a eu Superman avec Christopher Reeve et Batman avec Michael Keaton mais Sam Raimi, Tobey Maguire et leur Spider-Man ont tissé les bases d’une toile à la fois populaire et spectaculaire. Sans eux, pas d’Iron Man, ni de Captain America et encore moins de Batman (encore lui, mais la version de Christopher Nolan). Grâce à eux, le film de super-héros est devenu un genre à part entière, un filon rentable.

Tobey et Kirsten aka Peter et MJ
Tobey et Kirsten aka Peter et MJ (Columbia Pictures)

Chose amusante, à l’époque (dans les années 90), Michael Jackson avait tout fait pour tenir le rôle principal de cette histoire. Il était même prêt à racheter Marvel, la maison d’édition possédant les droits de l’Homme Araignée. "Who’s bad…" Allez savoir ?

Le réalisateur Sam Raimi ne dirait pas non à un quatrième Spider-Man avec Tobey et Kirsten
Le réalisateur Sam Raimi ne dirait pas non à un quatrième Spider-Man avec Tobey et Kirsten (Columbia Pictures)

Aujourd’hui, alors que Sam Raimi propose la suite des aventures du Docteur Strange, un autre film de super-héros, il se dit prêt à retravailler sur l’Homme Araignée pour un quatrième épisode. Il a déclaré au magazine américain Rolling Stone…

Si Marvel est intéressé, j’adorerais retravailler avec Tobey et Dunst […]

Le réalisateur avance encore qu’il aimerait voir dans cet hypothétique épisode un méchant emblématique de l’univers de Spider-Man…

J’ai toujours voulu voir Kraven le Chasseur combattre Spider-Man sur grand écran, et j’ai été frustré de ne pas le voir dans "No Way Home". C’est le chasseur ultime, et Spider-Man la proie ultime. Et je veux aussi voir Peter continuer à avancer en tant qu’être humain…

Voilà donc de belles idées, de belles promesses que les fans commentent avec passion… sur la toile !

Sur le même sujet

16 mars 2022 à 12:15
1 min
17 janv. 2022 à 09:07
1 min

Articles recommandés pour vous