RTBFPasser au contenu

Le 8/9

''Space Boy'' : un chouette moment à vivre en famille, coup de cœur de Stanislas Ide

L'actu ciné

Le 8-9: l'actu ciné

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

27 oct. 2021 à 12:002 min
Par Olivier Hartiel

Parmi les sorties ciné de la semaine, on notera Lui de Guillaume Canet, Last Night in Soho d’Edgar Wright et enfin SpaceBoy. Un long métrage pour les adultes et pour les enfants qui a déjà reçu le prix du meilleur film européen pour enfant !

Stanislas Ide, chroniqueur cinéma dans Le 8/9, a choisi de jouer la carte du cinéma belge. C’est un bon plan sortie pour les vacances d'automne qui tire son épingle du jeu parmi les sorties de la semaine !

"Space Boy" : super pour les vacances

Olivier Pairoux/Facebook

Un optimisme rêveur à la Spielberg, un film à voir en famille, un premier film belge : Space Boy.

Un film d’aventures nostalgique inspiré par cette tendance du retour de l’esthétique 80’s dans la fiction avec le succès d’une série comme Stranger Things, on peut penser aussi à Stand By Me, le classique de Rob Reiner, aux Goonies ou encore E.T. Ici on se retrouve dans un style plus exubérant, peu naturaliste mais un peu comme Sex Education : "un collège ultra-coloré, au lieu des uniformes anglais" déclare Stanislas.

L’histoire nous embarque en 1986, en compagnie de Jim, un petit garçon rêveur passionné de sciences. Il vient d'emménager dans un nouveau quartier, il doit se faire des nouveaux copains et surtout assurer au grand concours scientifique de l’école, lui qui rêve tant de suivre les traces de son papa astrophysicien. "Aventure, amitié mais aussi questionnement sur l’innocence de l’enfance face aux rêves qui se brisent, Space Boy évoque aussi des sujets plus douloureux mais de manière ludique et inventive" synthèse Stanislas Ide. "Une partie du film a d’ailleurs été tournée dans nos locaux de Wavre" ajoute Cyril.

Ce premier film est une jolie réussite pour son réalisateur, Olivier Pairoux qui parvient à unir petits et grands grâce à cette comédie d’aventure nostalgique bien ficelée. "Charmant, drôle et une chouette musique Yannick Rénier" note Stanislas Ide.

Loading...

"Lui" de Guillaume Canet

Loading...

"Last Night in Soho" : original, singulier, novateur !

Getty/ Axelle/Bauer-Griffin

Si vous avez vu et apprécié la série Le Jeu de la Dame avec l’actrice Anya Taylor-Joy, vous allez adorer.

Anya Taylor-Joy est somptueuse et joue la starlette des années 60. Le scénario, qui allie suspense, mystère et fantastique, se révèle aussi être une réflexion spirituelle sur les dangers de la nostalgie aveugle, de la glorification inconditionnelle du passé. Rythmé par une bande originale qui revisite avec éclat les tubes de l’époque, "Last night in Soho" est une merveille, un plaisir de tous les instants pour les amateurs d’un cinéma à la fois divertissant et profond.

Cela finit en film d’horreur italien des années 60. "Visuellement c’est très impressionnant" conclut Stanislas.

Loading...

Articles recommandés pour vous