Belgique

Sortie du nucléaire : les calculs d’Elia sur la sécurité d’approvisionnement remis en cause par la Creg

© Belgaimage

23 févr. 2022 à 06:34Temps de lecture1 min
Par Estelle De Houck avec Baptiste Hupin

Vendredi, la Creg publiait prématurément un rapport, avant de le retirer de son site. Au menu : les enchères sur les moyens de production qui doivent compenser la fermeture des centrales nucléaires. Et selon cette version non définitive du rapport de la Creg, les centrales gaz prévues seront insuffisantes. De quoi semer le doute dans le dossier de la sortie du nucléaire… 

La VRT a pu parcourir ce rapport du régulateur de l’électricité et du gaz publié trop tôt. Et selon le média flamand, les conclusions du document sont accablantes. Elles mettent en cause le calcul réalisé par Elia pour évaluer les capacités de production nécessaires en 2026 pour compenser la fermeture totale des réacteurs nucléaires belges.

Toujours selon la VRT, la Creg estime que le gestionnaire du réseau a vu trop court… Il manquerait une à deux centrales au gaz pour assurer l’approvisionnement en électricité à l’hiver 2026.

Silence de la Creg

Si la Creg a reconnu l’erreur de publication, elle ne s’est pas exprimée sur le contenu du document en question. Elle dit attendre des chiffres plus complets d’Elia pour remettre un rapport définitif.

Mais cette erreur intervient dans un contexte déjà très tendu où chaque nouvelle information peut être déterminante dans la décision du gouvernement sur le maintien ou la sortie - complète ou partielle - du nucléaire.

De son côté Elia insiste également sur le caractère non définitif de ce rapport de la Creg. Selon le porte-parole, de nombreux échanges ont encore lieu entre les deux institutions.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous