Regions

Sortie du nucléaire : confirmation de l’octroi de permis pour la centrale électrique TGV de Manage

Eneco

© Le projet de centrale TGV de Manage, porté par Bali Wind (filiale de la néerlandaise Eneco), vise une production d’électricité de 870 mégawatts.

L’octroi sous condition d’un permis pour la construction d’une centrale électrique Turbine-Gaz-Vapeur (TGV) à Manage est confirmé, les ministres wallons de l’Environnement Céline Tellier (Ecolo) et de l’Aménagement du Territoire Willy Borsus (MR) n’ayant pu s’entendre sur le recours introduit, a-t-on appris lundi.

Le projet de centrale TGV de Manage, porté par Bali Wind (filiale de la néerlandaise Eneco) pour une production d’électricité de 870 mégawatts (MW), fait partie du mécanisme dit de rémunération de capacité prévu par le gouvernement fédéral afin de garantir une capacité suffisante pour répondre à la demande d’électricité après la sortie du nucléaire.

Étant donné qu’un permis unique combine les considérations environnementales et urbanistiques, les ministres Borsus et Tellier devaient se prononcer sur le recours des riverains et des communes de Seneffe et Manage, opposés au projet.

M. Borsus les rejoignait en raison de la grandeur de la construction à proximité d’habitations, de "lacunes" dans l’étude d’incidence paysagère ou encore de la proximité de sites classés, tandis que la ministre Tellier soutenait le projet dans le cadre de la sortie du nucléaire.

Les deux ministres n’ayant pu se mettre d’accord sur le permis unique, l’absence de décision implique un retour vers la décision de première instance des fonctionnaires technique et délégué, à savoir un octroi du permis unique sous conditions, a indiqué M. Borsus dans un communiqué. "Il y a divergence de vues ministérielles sur le dossier, ce qui explique le retour vers la décision de première instance", a confirmé le cabinet Tellier.

Sur le même sujet...

JT du 17/2/22

Sur le même sujet

Sortie du nucléaire : le groupe Tessenderlo introduit une nouvelle demande de permis pour une centrale de gaz

Belgique

Le centre de recherche de Mol pourra purifier des résidus de radio-isotopes médicaux

Sciences et Techno

Articles recommandés pour vous