RTBFPasser au contenu
Rechercher

2 Belges sur 3 pensent que les médias "traditionnels" manquent d'indépendance et roulent pour les autorités

04 oct. 2021 à 15:42 - mise à jour 05 oct. 2021 à 08:13Temps de lecture3 min
Par Aubry Touriel & Thomas Gadisseux

Un Belge sur trois n’a pas confiance dans les journalistes et plus de deux tiers des citoyens estiment que les médias traditionnels manquent d’indépendance vis-à-vis des autorités. Le deuxième volet du sondage RTBF permet de voir comment les citoyens perçoivent les médias.

Les médias indépendants semblent être la source d’information la plus fiable, révèle le sondage réalisé par Kantar lancé dans le cadre de l’opération "Bye-Bye démocratie ?". 68% des sondés font confiance aux médias indépendants, 64% aux grands médias et 62% aux journalistes.

Loading...

Par contre, la méfiance est grande vis-à-vis du contenu partagé sur les réseaux sociaux. 81% des Belges se méfient des tweets de politiques et 69% ne font pas confiance aux messages diffusés sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, 8 Belges sur 10 trouvent que les réseaux sociaux véhiculent beaucoup de fake news qui mènent à une méfiance envers les dirigeants politiques. Ce chiffre diminue auprès des jeunes de 18-24 ans (71%) et même dans la tranche 35-44 ans (69%). Par contre, il augmente nettement auprès des personnes de plus de 65 ans (88%).

Un jeune sur deux fait confiance aux réseaux sociaux

Quand on analyse la confiance accordée aux réseaux sociaux en fonction de l’âge des sondés, on constate que les jeunes sont plus tentés de faire confiance aux informations qui circulent sur Instagram, Tik Tok et autres. Alors qu’en moyenne un Belge sur trois fait un peu/beaucoup confiance aux réseaux sociaux, ils sont un peu plus de la moitié, chez les jeunes de 18 à 24 ans.

Loading...

Cette perception est inversée auprès des citoyens qui ont passé le cap des 55 ans. Contrairement à la génération Z, les aînés n’ont pas grandi avec les réseaux sociaux et ne les considèrent pas comme une source fiable d’information. Environ 20% des sondés de plus de 55 ans ne font pas vraiment/pas du tout confiance aux réseaux sociaux.

Une large majorité des sondés (76%) estiment que les opinions qui s’expriment sur les réseaux sociaux sont souvent radicales et agressives. Toutefois, 71% des personnes interrogées estiment que les réseaux sociaux permettent à tout le monde de s’exprimer. Ce chiffre diminue dans la tranche d’âge 65 et plus (64%).


►►► À lire aussi : Sondage RTBF : un quart des Belges veulent la fin de notre démocratie parlementaire


La grande majorité des Belges trouvent que les réseaux sociaux constituent un canal d’informations alternatif : 71% d’entre eux sont d’accord ou totalement d’accord sur le fait que les réseaux sociaux donnent accès à d’autres informations que celles des médias " traditionnels ".

Les médias traditionnels à la botte des autorités ?

Ces mêmes médias traditionnels manquent-ils d’indépendance et roulent-ils pour les autorités ? Deux Belges sur trois le pensent. Cette perception est moins marquée parmi les personnes qui ont un diplôme d’étude supérieur ou universitaire.

Loading...

Les sondés qui ont répondu vouloir la fin de la démocratie parlementaire sont plus nombreux à souligner le manque d’indépendance des médias : 75% d’entre eux estiment que les médias traditionnels sont à la botte des autorités.

VRT, RTBF : monopole de l’information indépendante ?

Dans ces médias traditionnels, on retrouve aussi le service public avec la RTBF et la VRT. À ce sujet, un peu plus de 4 Belges sur 10 estiment que " les médias de service public sont les seuls à offrir une information indépendante. "

Loading...

Les médias publics ne détiendraient donc pas le monopole de l’information indépendante, selon une majorité de Belges. Le capital confiance est plus élevé au nord du pays : 47% des Flamands semblent trouvent que les chaînes publiques sont les seules à proposer de l’information indépendante, contre 38% en Wallonie et 32,5% à Bruxelles.

Médias : garants de la démocratie ?

Les grands médias remplissent-ils leur fonction de contre-pouvoir ? Seule une personne interrogée sur deux estime que les médias sont garants du bon fonctionnement de la démocratie.

D’un côté, les sondés qui estiment que la démocratie fonctionne bien sont largement majoritaires à estimer que les grands médias sont les garants de la démocratie (73,3%).

Loading...

De l’autre, 72,3% des défenseurs de la suppression de la démocratie parlementaire ne sont pas d’accord voire totalement pas d’accord sur ce rôle des grands médias.

On observe par ailleurs que cette confiance est moins marquée en Wallonie où 58% des sondés trouvent que les médias ne sont pas garants de la démocratie. En Flandre et à Bruxelles, ce pourcentage s’élève à 46%.


Dans le cadre de la semaine de la démocratie du 4 au 8 octobre, la RTBF a lancé sa page spéciale "Bye-Bye, la démocratie ?". Vous y retrouverez toute une série d’articles consacrés aux enjeux de la démocratie.

Extrait de notre journal télévisé du 4 octobre :

Sur le même sujet

8 Belges sur 10 trouvent qu’ils n’ont pas leur mot à dire sur ce que fait le monde politique

Belgique

Coût de la démocratie : combien vaut votre vote ?

Belgique