RTBFPasser au contenu

Santé & Bien-être

Sommeil profond : pourquoi les voix inconnues nous réveillent ?

Sommeil profond : pourquoi les voix inconnues nous réveillent ?
26 janv. 2022 à 17:302 min
Par Chloé Rosier

Une nouvelle étude analyse pourquoi certains bruits vous réveillent même dans votre sommeil profond. Une question de sécurité et d’évolution.

Vous venez de déménager et tous les bruits qui vous entourent vous empêchent de dormir correctement. À chaque pas de la voisine dans les escaliers, vous vous réveillez, à chaque chat qui miaule dehors, vous vous réveillez.

Ce n’était pas le cas dans votre précédente habitation alors que vous étiez également entourés de bruits… On vous explique pourquoi, ou plutôt ces chercheurs du laboratoire du sommeil de Salzbourg vont vous expliquer.

L’expérience en sommeil profond

Manuel Schabus de l’Université de Salzbourg en Autriche et ses collègues ont suivi 17 personnes, âgées en moyenne de 23 ans, dans un laboratoire du sommeil pendant deux nuits. L’activité cérébrale a été surveillée à l’aide d’un électroencéphalogramme (EEG).

La première nuit servait à se familiariser avec le nouvel environnement et c’est lors de la seconde nuit que l’expérience a vraiment pris lieu : les chercheurs ont diffusé en boucle un enregistrement audio de voix humaine, soit inconnue du dormeur, soit appartenant à une personne familière (un parent ou un partenaire amoureux).

La voix prononçait 3 mots, deux noms communs aléatoires et le nom du dormeur. Les enregistrements audio étaient diffusés pendant quatre périodes de 90 minutes avec un intervalle vide de 30 minutes entre chaque pour permettre au dormeur de rester endormis.

Le cerveau ne dort jamais ?

Résultat de l’expérience : les voix inconnues génèrent plus d’activité cérébrale chez les dormeurs que les voix familières.

Très précisément, les scientifiques ont constaté que lorsque les sujets entendaient des voix inconnues, il y avait une augmentation du nombre d’un certain type d’ondes cérébrales lentes et isolées : les "complexes K". "Les complexes K sont intéressants car ils montrent la réponse immédiate à une perturbation", explique Schabus au newscientist. "Il y a deux étapes : d’abord, le cerveau traite l’information, puis il inhibe l’information afin de ne pas réveiller l’individu endormi."

Notre cerveau continue de traiter les informations qui l’entourent, même en phase de sommeil profond. Un avantage évolutif qui nous a permis de rester en vie à l’époque où l’on vivait dans la nature puisque entendre une voix inconnue au milieu de la nuit n'est pas normal et déclenchent une alarme de sécurité dans le cerveau.

Fait également intéressant, les voix inconnues perturbaient moins les dormeurs en 2e partie de nuit. Cela suggère que le cerveau apprend et se rend compte qu’elle ne représente pas un danger.

Conclusion : vous devriez vite retrouver un sommeil réparateur et complet après quelques nuits dans un nouvel environnement, votre cerveau s’y sera habitué !


Si vous avez du mal à dormir, voici quelques articles qui pourraient vous aider :

Sur le même sujet

18 mars 2022 à 09:00
3 min
25 janv. 2022 à 08:50
5 min

Articles recommandés pour vous