RTBFPasser au contenu

Cinéma

Sofia Coppola, Gael Garcia Bernal et Willem Dafoe dans le jury du Festival de Cannes

Sofia Coppola

Le jury sera également composé de l'actrice française Carole Bouquet, du cinéaste chinois Jia Zhangke, de l'actrice iranienne Leila Hatami, de l'actrice sud-coréenne Jeon Do-yeon et du réalisateur danois Nicolas Winding Refn.

Les jurés du Festival, qui s'ouvrira le 14 mai, devront départager les 18 films en compétition pour la très convoitée Palme d'or, qui sera décernée le 24 mai. Sofia Coppola, qui fêtera ses 43 ans pendant le festival, est une habituée de la Croisette. Son premier long métrage "The Virgin Suicides" (1999) était invité à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes. Après "Lost in translation" (Oscar du meilleur scénario), son troisième film, "Marie-Antoinette" est sélectionné en compétition à Cannes en 2006. Son dernier film, "The bling ring", a fait l'ouverture de la sélection Un Certain Regard en 2013.

Gael Garcia Bernal, acteur, réalisateur et producteur mexicain de 35 ans, a déjà connu Cannes, où il a présenté en 2010 "Deficit", son premier long métrage sélectionné à la Semaine de la critique. Il a connu le succès en tant qu'acteur dans "Y tu mama tambien" d'Alfonso Cuaron, "La mauvaise éducation" de Pedro Almodóvar ou "La science des rêves" de Michel Gondry. Il fonde en 2005 avec Diego Luna sa société de production, Canana.

Jésus en 1988 dans "La Dernière Tentation du Christ" de Martin Scorsese, interprète du "Bouffon vert", un des "méchants" de la série des Spiderman, Willem Dafoe, 58 ans, a joué dans plusieurs films de Lars Von Trier.

L'actrice iranienne Leila Hatami a, elle, été révélée au public occidental dans le film "Une séparation", d'Asghar Farhadi, un rôle qui lui vaut, avec ses partenaires, l'Ours d'argent à la Berlinale en 2011.

A 56 ans, Carole Bouquet a travaillé avec les plus grands, alternant les grands succès commerciaux (elle fut James Bond Girl en 1981 dans "Rien que pour vos yeux") et les films d'auteurs, à commencer par Luis Bunuel, avec qui elle fit ses débuts en 1977 dans "Cet obscur objet du désir".

Suivront Bertrand Blier avec "Buffet Froid" en 1979 et "Trop belle pour toi" en 1989, qui lui vaut le César de la meilleure actrice, mais aussi Werner Schroeter, Michel Blanc, Claude Berri ou André Téchiné.


Belga

Sur le même sujet

21 juin 2016 à 11:50
1 min
10 mai 2016 à 09:27
1 min

Articles recommandés pour vous