RTBFPasser au contenu

SNCB: Jacqueline Galant et Elke Sleurs confrontées aux difficultés des malvoyants

SNCB: Jacqueline Galant et Elke Sleurs confrontées aux difficultés des malvoyants
29 sept. 2015 à 12:21 - mise à jour 29 sept. 2015 à 12:211 min
Par Belga News

La mobilité peut être largement améliorée au bénéfice des personnes malvoyantes qui effectuent la navette en train, a estimé mardi la secrétaire d'Etat aux personnes handicapées Elke Sleurs, au terme de l'expérience d'un déplacement à l'aveugle faite avec la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant, chacune atteignant Bruxelles depuis une gare proche de son domicile, respectivement Gand-Saint-Pierre et Mons.

Elke Sleurs a éprouvé des difficultés dès l'embarquement, faute de pouvoir être systématiquement assistée par des bandes de guidage au sol.

La secrétaire d'Etat a, en revanche, pu bénéficier avec succès de l'aide des collaborateurs de la SNCB. Elle a relevé la nécessité d'améliorer l'information apportée aux voyageurs par micro. La voix du préposé aux appels est moins audible que la voix numérisée, a-t-elle constaté à son arrivée à la gare du Midi.

Selon elle, des appels supplémentaires devraient être proposés durant le voyage ; il n'est pas toujours aisé, lorsque le train s'arrête, de savoir s'il s'agit d'une halte ou de la destination finale. Il n'est pas non plus évident pour les passagers malvoyants de savoir s'ils doivent quitter le train par la porte de gauche ou de droite. "Je ferai des propositions à ma collègue Galant dans les prochains mois. Il lui appartiendra de les mettre en oeuvre à la SNCB", a conclu la secrétaire d'Etat N-VA.

De son côté, la ministre de la Mobilité a également plaidé en faveur d'améliorations du confort pour les malvoyants. Elle a souligné la nécessité de standardiser l'infrastructure dans toutes les gares, un objectif de la future Vision stratégique de la SNCB.

Les trains tombés en désuétude constituent un obstacle à l'accès des personnes à mobilité réduite, il s'agira de les remplacer, a-t-elle ajouté.

Selon Jacqueline Galant, plusieurs années seront nécessaires pour effectuer ces réalisations. La ministre MR a confirmé de premières améliorations concrètes dès l'année prochaine, singulièrement une diminution du délai de réservation de l'assistance pour les personnes à mobilité réduite.

Articles recommandés pour vous