RTBFPasser au contenu
Rechercher

SNCB: "Des actions possibles qui ne toucheront pas les voyageurs"

SNCB: "Des actions possibles qui ne toucheront pas les voyageurs"
30 oct. 2014 à 12:40 - mise à jour 30 oct. 2014 à 14:37Temps de lecture1 min
Par Belga News

Les syndicats des chemins de fer ont suspendu la concertation sociale mercredi, après que le patron de la SNCB eut notamment déclaré dans la presse que les heures prestées par les travailleurs étaient insuffisantes par rapport aux salaires. Les organisations réclament également de la clarté quant aux plans d'économies.

Le syndicat socialiste déplore une troisième attaque du CEO de la SNCB envers les travailleurs de son entreprise, "et cette fois plus particulièrement envers le personnel d'accompagnement". "De plus, il outrepasse ses compétences en s'attaquant aussi aux autres cheminots du groupe SNCB, à savoir d'HR-Rail. Cette attitude n'a qu'un objectif affiché: remettre en cause le statut des cheminots", conclut le front CGSP-ACOD.

"Nous réagirons de manière adaptées aux déclarations de M. Cornu, sans perturber les voyageurs", a commenté Jean-Pierre Gossens à l'issue d'une réunion des deux ailes linguistiques du syndicat socialiste.

Les actions éventuelles, qui seront décidées lundi, pourraient prendre la forme de distribution de tracts ou de manifestation au siège de la SNCB. "Nous avons une nouvelle fois appelé lors de notre concertation à suivre l'agenda interprofessionnel d'actions", qui comprend notamment la manifestation de jeudi prochain et la grève générale nationale du 15 décembre, a précisé M. Goosens.

Les syndicats n'ont pas encore reçu de réponse du patron de la SNCB. "On nous a dit qu'il était indisponible jusqu'au 12 novembre", explique le syndicaliste.

Le syndicat chrétien se réunira lui en interne mardi.

 


Belga

Sur le même sujet

SNCB: Jacqueline Galant tance Jo Cornu et traite André Antoine de "clown"

Belgique

SNCB: concertation à l'arrêt et actions prévues après le 4 novembre

Belgique

Articles recommandés pour vous