RTBFPasser au contenu

Voyages

Slow tourisme, une formule qui séduit de plus en plus

08 mai 2022 à 14:042 min
Par Lavinia Rotili sur base d'un reportage d'Yves-Henri Viroux, Sandrine Lambiotte et Benjamin Brone

Vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir voyager autrement. Loin des grandes destinations étrangères, loin des hôtels bondés aussi. Un salon dédié à ces pratiques est d'ailleurs organisé ce week-end à Namur. 

On y retrouve des voyageurs qui ont décidé de changer radicalement de style de voyage : entre ceux qui partent à vélo, ceux qui essaient d'éviter autant que possible l'avion, il y en a pour tous les goûts.

Pendant le premier confinement cet entrepreneur s'est lancé dans l'aménagement d'utilitaires pour le voyages et son carnet de commande ne désemplit pas. "J'ai beaucoup de demandes, avec des profils très différents. Je pense que ce concept est dans l'air du temps : on se questionne par rapport à la manière dont on veut voyager aujourd'hui", explique Gabriel Alvarez.

Le vélo, le vrai gagnant

Mais le gros succès depuis la crise sanitaire c'est le vélo. Les Belges ont découvert qu'ils avaient deux jambes, y compris pour partir en vacances. Jean-Philippe Geerkens, vendeur de vélos, explique l'engouement des jeunes, notamment dans la tranche d'âge de 20 à 30-35 ans. "Beaucoup partent en couple ou entre copains, mais il y a également des familles qui partent pendant plusieurs mois. Ils claquent tout et partent faire un tour de l'Europe ou de l'Amérique Latine." Selon lui, le tourisme des familles à vélo démarre petit à petit. 

Loin des halls d'aéroports et des plages de sable fin, certains vacanciers rêvent d'un autre genre de dépaysement, plus simple et plus respectueux de l'environnement. 

Articles recommandés pour vous