Journal du Rock

Slipknot : Corey Taylor revient sur les tragédies du groupe

Corey Taylor

© Katja Ogrin/Redferns

30 sept. 2022 à 11:32Temps de lecture1 min
Par Marie-Amélie Mastin

Slipknot a sorti son nouvel album The End, So Far aujourd’hui même et nous le découvrirons dans Classic 21 Metal dès 22h.

Loading...

Le frontman Corey Taylor a donné plusieurs interviews à l’occasion de cette sortie et notamment au micro de Zane Lowe pour Apple Music.

Il a expliqué, à propos du batteur Joey Jordison décédé en juillet 2021, qu’il avait dû lutter contre de " sévères démons " et que " beaucoup auraient baissé les bras à sa place ".

En 2013, les tensions avaient mené au départ de Joey Jordison de la formation. Ce dernier disait avoir été viré alors que le groupe parlait de " raisons personnelles ".

“Joey et moi, on a parlé de manière sporadique au fil des années mais on n’a jamais discuté de tout ça. En tout cas, je n’ai jamais pu lui dire ce que j’aurais eu besoin de lui dire. Mais c’était difficile de lui parler, il était tiraillé entre tant de personnalités différentes. Il était habité de démons qui auraient tué n’importe quelle personne normale. "

“C’était un vrai génie musical, un des rares que j’ai eu la chance de rencontrer. Il était complexe. Et je ne vais pas embellir les choses après coup. Je ne peux pas le faire après avoir vécu tout ça avec eux. C’était une putain de tragédie et on a tout essayé pour les aider et pour être là. Je pense à lui mais pas uniquement, à Paul (Gray, regretté bassiste) aussi. Je veux dire, on a serré les rangs, sans relâche, mais on n’a rien pu faire. C’est tellement dommage. Le monde est moins cool sans lui. "

Loading...

Nous avons déjà eu droit au single " The Dying Song (Time To Sing) " et son clip, que le groupe avait ensuite joué une première fois en live à Prague puis, en novembre dernier à "The Chapeltown Rag", qui s’inspire de Chapeltown, ville du West Yorkshire où certains des meurtres du "Yorkshire Ripper", Peter William Coonan, ont eu lieu. Le groupe y "détaille le lien entre les serials killers, les réseaux sociaux et la découverte de soi".

Le 23 août dernier, c’est le clip de "Yen" qui était venu compléter les sorties, soit six minutes trente pendant lesquelles le frontman Corey Taylor traverse un certain nombre de situations dramatiques, et qui permet de mieux faire connaissance avec le masque du DJ du groupe Sid Wilson.

Sur le même sujet

Corey Taylor de Slipknot revient sur son addiction à l’alcool

Journal du Rock

Slipknot passera par la Belgique cet été !

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous