RTBFPasser au contenu

Exposition - Accueil

Six photographes se dévoilent dans les nouvelles expositions du Musée de la photographie de Charleroi

Les nouvelles expositions seront visibles jusqu’au 15 mai 2022.

Le musée de la photographie de Charleroi présente, dès le 29 janvier, ses nouvelles expositions temporaires. Six photographes y exposent leurs univers différents, unis autour de l’amour pour la photographie.

Les clichés de Michel Vanden Eeckhoudt dépeignent la simplicité du quotidien, sans événements grandioses ni messages politiques. Dans ces fragments de vie se cache la beauté du banal, qui se raconte tendrement, en demi-teinte, au moyen d’images pleines de mélancolie.

C’est dans la réserve naturelle de Kalmthout en Campine que Zoé Van Der Haegen a puisé l’inspiration. Le territoire lui est familier : elle l’a vu se dégrader au fil des incendies et des politiques de déboisements. Les arbres décharnés aux allures dystopiques exercent chez elle une certaine fascination, à l’origine de sa démarche artistique.

France, 1991.
Belgique, 1982.
De la série "ARBRES-TRONCS"

C’est une immersion de quatre ans en Camargue, dans une manade qui donne lieu à la série Soleil Noir, des photographes Gaëlle Henkens et Roger Job. On y décèle les histoires de ces générations de manadiers mais aussi leurs passions, leurs craintes et leurs espoirs.

Dans le cadre de " Trains & Tracks ", la chanteuse Melanie De Biasio présente une pièce musicale évoquant l’immigration italienne d’il y a 75 ans. Empruntant l’univers du train, elle remonte le chemin pour retrouver ce qui avait été laissé derrière elles par les travailleurs. Dans ce film qui prend la forme d’une rêverie, l’artiste mêle les sons de la nature et des villages montagneux aux images, pour une ode hypnotique au retour.

Extrait du film "Lay your ear to the rail"
De la série "Au-delà du concevable"
De la série "Au-delà du concevable"

Danielle Rombaut découvre dans les médias l’étendue des inondations de juillet 2021 en Wallonie. Sa série Au-dela du concevable est le produit de ses rencontres dans les zones inondées, avec intelligence et sensibilité. Comme une plongée dans l’enfer des sinistrés, on découvre ces récits catastrophiques traduits en images, d’une étrange beauté.


Informations pratiques
Musée de la photographie de Charleroi
Avenue Paul Pastur 11 – 6032 Charleroi
Du 29/01 au 15/03

Sur le même sujet

08 mars 2022 à 13:09
1 min
07 mars 2022 à 11:11
2 min

Articles recommandés pour vous