RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Site des Forges de Clabecq: 2500 logements et des entreprises d'ici 20 ans

Le site des anciennes Forges de Clabecq en 2011
25 mai 2011 à 10:06 - mise à jour 25 mai 2011 à 10:07Temps de lecture2 min
Par Belga News
C'est ce qui est prévu dans le projet de master plan présenté ce mercredi par Duferco Développement - la filiale de Duferco chargée de la reconversion du site - en présence du ministre régional de l'Aménagement du Territoire, Philippe Henry.

Ce projet de master plan a été élaboré via une démarche participative qui a associé Duferco Développement et des spécialistes en matière d'urbanisme aux forces vives de l'ouest du Brabant wallon et à des riverains du site.

Le document fixe les grandes options de développement du site pour les 20 ans à venir. Le projet doit être finalisé pour l'automne et débouchera sur une première demande de permis relative aux premiers équipements du site: voiries structurantes, égouttage, etc.

Cette demande de permis sera accompagnée d'une étude d'incidence sur l'environnement. Si quelques zones de ce site industriel de 80 hectares peuvent être rapidement mises en œuvre, des opérations de dépollution sont prévues pour trois ans.

Les responsables ont également rappelé, mercredi, au ministre Henry que le succès de leur projet est en bonne partie conditionné par la réalisation d'un contournement routier de Tubize.

Que restera-t-il des forges?

Adriana Rocco fait partie des acteurs locaux consultés par Duferco développement.  Comme de nombreux habitants de Tubize, Clabecq, et des environs, elle se sent intimement liée au site des Forges. "Je regrette qu'ici, on n'ait pas beaucoup parlé de la mémoire liéée aux forges de Clabecq. Mon papa était machiniste aux Forges. [...] Je suis d'origine italienne, et il y avait beaucoup d'italiens qui travaillaient aux forges. Cette partie de la mémoire, j'aimerais qu'elle ne soit pas occultée".

Ces remarques ont été entendues par Duferco... "Suite à la démarche participative, on devra veiller à garder quelques éléments de patrimoine, explique Olivier Waleffe, directeur de Duferco développement.On a lancé des demandes d'offres de prix pour garder ces éléments, comme des éléments du haut fourneau 2, comme quelques bennes de charegment de matière, des éléments typiques de la sidérurgie." 

Duferco se montre ouvert mais sauvegarder le patrimoine, ça coûte cher… et l'entreprise a déjà prévenu que le budget disponible ne permettrait pas de faire des folies.

Odile Leherte avec Belga

Sur le même sujet

Clabecq: le haut-fourneau 6 a disparu du paysage

Regions

Une petite ville va pousser sur le site des forges de Clabecq

Regions

Articles recommandés pour vous