Les Grenades

"S’il suffisait qu’on s’aime" de Daphné et Julie Guillot : chronique d’un long cheminement

© Tous droits réservés

22 janv. 2023 à 11:15Temps de lecture4 min
Par Fanny De Weeze*, une chronique pour Les Grenades

Souvenez-vous… En 2012, la France est en ébullition : la Manif pour tous rassemble tous les week-ends des milliers de personnes venues défendre leur modèle de famille où il ne peut y avoir qu’une maman et qu’un papa. Rien d’autre.

Daphné et Julie se rencontrent lors de la Marche des Fiertés en 2013. "S’il suffisait qu’on s’aime", écrit et dessinés par elles, raconte leur histoire d’amour extraordinaire.

© Tous droits réservés

Du mariage pour tous·tes à la PMA

Si le sujet du mariage pour tous a soulevé des débats et a donné de la visibilité à certaines personnes pour discourir sur fond d’homophobie et de lesbophobie, la suite allait pourtant être encore plus tendue. En 2013, la question de la PMA est sur toutes les lèvres.

Julie et Daphné s’aiment et, comme tout couple, se posent des questions sur un possible enfant ou pas. Pour elles, la réponse est nette : elles savent qu’elles n’y ont pas droit. Alors, autant arrêter de rêver tout de suite car à trop espérer, on tombe de haut. Le Président de l’époque, François Hollande, a beau promettre l’accès à la PMA, il retarde sans cesse son application afin de ne pas froisser les membres de l’opposition et la population hostile. Et il y a en a ! Les micros-trottoirs de l’époque en attestent.

►►► Retrouvez en cliquant ici tous les articles des Grenades, le média de la RTBF qui dégoupille l’actualité d’un point de vue féministe

Pourtant, l’idée de construire une famille persiste et continue à germer dans la tête des deux femmes qui n’en sont qu’aux prémices de leur amour. Et plus ça s’imprègne dans leur tête, plus elles se rendent compte des murs qui se dressent devant eux. Chacun a son mot à dire sur leur décision de vouloir un enfant et elles vont devoir subir une homophobie décomplexée observable dans les médias et dans la rue.

Quand enfin elles obtiennent l’argent nécessaire pour une PMA à l’étranger, elles doivent encore subir des moments de douleur. Le cheminement est long et il peut affecter une vie de couple.

Une chronique sur des temps troublés

La bande dessinée écrite et dessinée par les deux femmes se situe entre documentaire et autobiographie. Comme elles l’expliquent, elles ont écrit cette bande dessinée à la première personne du pluriel pour marquer leur histoire en tant que couple lesbien mais aussi "pour inscrire les personnages dans un vécu collectif en tant que minorité."

Cette volonté s’affiche alors dans le choix de reproduire textuellement des passages entendus ou écrits de dépêches de presse et aussi de retranscrire des témoignages entendus lors de la Manif pour tous. Les propos dénotent de la violence qui a pu se faire entendre et qui détruisait petit à petit les rêves des deux jeunes femmes.

L’amour de Daphné et de Julie transparaît tout au long de cette bande dessinée. Écrire leur histoire à deux, utiliser un "nous" pour appuyer le récit, sont autant d’éléments qui démontrent leur lien indéfectible.

Le résultat peut donner un côté légèrement fouillis car les deux autrices ont voulu apporter autant de précisions sur le contexte de l’époque qu’il était nécessaire afin qu’un·e lecteur·rice·s puisse aborder ce sujet avec tous les éléments qui ont constitué cette grande bataille sociétale. À ce propos, la longue bibliographie en fin d’ouvrage peut être un excellent moyen de se documenter encore plus. Le côté exclusivement français de cette histoire ne doit pas être un obstacle à la lecture. En effet, comprendre par quoi la France est passée et par quoi elle passe encore peut être utile pour la situation en Belgique.

Au-delà de la situation de la PMA en France, Julie et Daphné ont eu à cœur de proposer une chronique pointue sur les normes sociales. L’homophobie, les violences envers les enfants, les contraintes à une féminité normée… Julie et Daphné prennent le parti d’aborder ces sujets pour proposer une bande dessinée entière et détaillée qui poussera à se questionner et comme elles le disent : "Les racines, c’est quoi ? Qu’est-ce que ça veut dire origine ? Qui t’a appelé·e à la vie ? Nous allons pousser la société à questionner les évidences.

Déclinée en noir et blanc, la bande dessinée n’est pas pour autant dépourvue de chaleur. Certaines planches pleines sont superbes car elles retranscrivent de manière délicieuse le lien amoureux entre les deux femmes.

D’un “elle” à un “nous”

Il est à noter qu’en filigrane de ces histoires politiques et de ces débats sans fin, l’amour de Daphné et de Julie transparaît tout au long de cette bande dessinée. Écrire leur histoire à deux, utiliser un "nous" pour appuyer le récit, sont autant d’éléments qui démontrent leur lien indéfectible.

►►► Pour recevoir les informations des Grenades via notre newsletter, n’hésitez pas à vous inscrire ici

Daphné et Julie ont voulu jouer sur la carte de l’honnêteté pour nous raconter leur histoire personnelle. Le récit des tensions au sein de leur couple ne nous est pas épargné et on comprend l’immense sentiment de solitude dans lequel elles sont plongées. Car si elles sont convaincues de leur choix d’avoir un enfant, le monde n’est pas prêt à les laisser faire. À deux, elles auront assez de courage et d’obstination pour faire tomber les barrières et créer une famille qui leur ressemble.


S’il suffisait qu’on s’aime, Chronique des années "PMA pour toutes", de Daphné et Julie Guillot, Editions Steinkis, 280 pages, octobre 2022.

*Fanny De Weeze est une lectrice passionnée qui tient un blog littéraire (Mes Pages Versicolores) depuis 2016 sur lequel elle chronique des romans, des essais et des bandes dessinées.

Si vous souhaitez contacter l’équipe des Grenades, vous pouvez envoyer un mail à lesgrenades@rtbf.be

Les Grenades-RTBF est un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des contenus d’actualité sous un prisme genre et féministe. Le projet a pour ambition de donner plus de voix aux femmes, sous-représentées dans les médias.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous