RTBFPasser au contenu
Rechercher

A portée de mots

"Si tu vois tout en gris, déplace l'éléphant" de Pascale Seys : une invitation à déplacer le regard pour voir les choses telles qu'elles sont

Rencontre avec Pascale Seys au sujet de son livre "Si tu vois tout en gris, déplace l'éléphant" paru aux éditions Racine
05 août 2020 à 09:34Temps de lecture3 min
Par Axelle Thiry

Pascale Seys, philosophe, professeure, chroniqueuse à Musiq3, nous invite dans son nouveau livre Si tu vois tout en gris, déplace l’éléphant, à faire l’effort de déplacer notre regard et les choses qui nous empêchent de nous sentir pleinement accomplis. Ce deuxième tome de cette "philosophie vagabonde sur l’humeur" propose un regard philosophique décomplexé et décomplexant sur notre vie quotidienne.

Pascale Seys est l’invité de l’émission A portée de mots d’Axelle Thiry pour parler de ce nouvel ouvrage.

Le sublime jaillit du conflit qui oppose, dans notre âme, l’imagination à la raison et si le sublime impose la gravité et le respect, c’est parce qu’il dialogue avec l’infini.

Un regard philosophique intelligent, décomplexé et décomplexant sur notre vie quotidienne.

Dans ces "bulles" de pensées, traversées par un fourmillement de références à l’histoire culturelle et à la philosophie classique, Pascale Seys porte un regard "dézoomé", tantôt grave, tantôt léger, sur nos façons d’agir et de penser.

Prenant le pouls d’un monde pressé, elle nous invite à réfléchir au temps qui passe, à l’ambiguïté du bonheur et aux affres du désir, à la splendeur du cosmos, aux vertus du retard, des voyages et de la poésie, autant de mythologies de notre quotidien qui nécessitent, pour être considérées pour ce qu’elles sont, de " déplacer l’éléphant ".

Docteure en philosophie, Pascale Seys enseigne la philosophie générale, l’esthétique et la théorie des médias à l’Université catholique de Louvain, au Conservatoire royal de Bruxelles et à l’École supérieure des arts Saint-Luc à Bruxelles. Impliquée dans la vie médiatique et culturelle depuis plus de vingt-cinq ans, elle a produit plusieurs émissions radiophoniques dont Le Grand charivari. Actuellement, elle tient une émission, La couleur des idées, et une chronique, Les Tics de l’actu, sur Musiq3 (RTBF). Elle est également chroniqueuse à l’Echo.

Editions Racines

 

 

Réflexion autour des réseaux sociaux

Dans son ouvrage, Pascale Seys réfléchit, notamment, à l’impact des réseaux sociaux, qui peuvent nous rapprocher des gens qui nous sont éloignés mais qui, en même temps, peuvent également nous éloigner de ceux qui nous sont proches.

"Nous vivons dans une époque qui est extrêmement paradoxale, avec ce désir du toujours plus et en même temps un discours qui nous enjoint au ralentissement et les réseaux sociaux ont une fonction de connexion, avec notamment des personnes qui nous sont physiquement éloignées, mais le prix à payer c’est la négligence de ce qui est là et de ce qui est présent, de ceux qui sont là et de ceux qui sont présents. Et donc, comment, sans s’éclairer à nouveau à la bougie et revenir aux temps des cavernes, s’inscrire dans le monde sans être englouti par ce que permettent les technologies, et c’est toujours avoir ce regard sur l’expérience que l’on est en train de vivre. Ne perdons-nous pas la notion même d’amitié s’il ne s’agit pas avant tout de donner du temps et d’être présents à ceux que l’on aime ?"

Une rencontre à écouter ci-dessous


►►► Retrouvez les tics de l’actu de Pascale Seys en podcast

►►► La couleur des idées avec Pascale Seys, tous les samedis à 11h


Programmation musicale, signée Pascale Seys :

Nils FRAHMA walking embrace.

Max RICHTER November. Mari Samuelsen & Konzerthausorchester Berlin sous la direction de Jonathan Stockhammer. DG.

David LANG Just, extrait de la bande originale du film Youth de Paolo Sorrentino.

Aram KHATCHATOURIANValse extraite de la Suite pour orchestre “Mascarade”. L’Orchestre National d’Ecosse sous la direction de Neeme Järvi. Chandos 6598.

Johann JOHANNSSONFlight from the city, A song for Europa, The Drowned World & A deal with chaos, extraits d’Orphée. Johann Johannsson, Yuki Numata Resnick, Tarn Travers, Ben Russell, Clarice Jensen. DG.

Production et présentation : Axelle THIRY

Réalisation : Paul-Antoine PATIN

Sur le même sujet

"Le Panache de l’escargot" de Pascale Seys, un troisième recueil de philosophie vagabonde

Musiq3

Pascale Seys nous présente sa nouvelle chronique Un p’tit shoot de Philo

Un p'tit shoot de philo

Articles recommandés pour vous