RTBFPasser au contenu

Tendances Première

Sexualité : c’est normal ou pas ? Les réponses de notre sexologue

Young couple relaxing at home
24 mars 2021 à 08:041 min
Par Christian Rousseau
Loading...

Carole Martinez, sexologue, passe en revue quelques interrogations que l’on peut se poser au quotidien au sujet de notre vie intime.

Est-ce que c’est normal que j’ai l’impression que les préliminaires soient un peu bâclés avec mon/ma partenaire ?

Chacun a son propre rythme et son propre ressenti. Cela dit, si on reste dans nos habitudes et que l’on fait toujours la même chose, on reste toujours dans le même scénario.

C’est toujours la même chose qui revient. C’est toujours ABC.

 

Que peut-on faire ? N’hésitez pas à en parler avec votre partenaire. Au lit ou ailleurs. N’hésitez pas à dire à l’autre ce que vous ressentez

  • Pourquoi on ne ferait pas cela un peu plus longtemps
  • Si on faisait autre chose ?
  • Vous pouvez aussi guider l’autre et lui monter

 


►►► A lire aussi : Bien faire l’amour. rassurez-vous ça s’apprend


Ce qui est délicat, c’est que l’on peut froisser l’autre. Il ou elle peut croire qu’il (elle) est mis en accusation. Qu’il ne faisait pas bien les choses ?

La séduction c’est un jeu et on ne joue pas toujours à la même chose.

 

Est-ce normal qu’après l’amour, je reste sur ma faim ?

C’est normal que de temps en temps, on reste sur sa faim. Si ça devient une habitude, il faut désamorcer la situation

Là aussi, il faut se poser les bonnes questions et s’exprimer.

  • Qu’est-ce qu’on fait pour que cela dure plus longtemps ?
  • Que faire pour cela se passe autrement ?

 

Pensez aussi à relativiser. Nous ne sommes pas des surhommes et des surfemmes. D’un jour à l’autre, nous ne sommes pas toujours dans le même mood et la même humeur. On a parfois besoin de plus de temps pour donner ou recevoir du plaisir.

Autre croyance à abattre : il faut aussi oublier le fantasme de l’orgasme à tout prix.

On pense d’abord à prendre du plaisir. Si on a un orgasme, c’est du bonus.

Quand je fais l’amour avec Bertrand, je pense à Jude Law. Normal ?

D’où une question existentielle Est-ce que j’aime plus Jude Law que mon copain ? Clairement, non. Pour notre sexologue, le fantasme est nécessaire. Il nourrit la libido. Il n’y a pas de culpabilité à avoir.


►►► A lire aussi : Sexualité : les trois tabous les plus fréquents


Mais c’est peut-être l’occasion de nourrir votre imaginaire et de construire des scénarios "piquants" avec votre partenaire.

Un film, une série, un livre un peu chaud peuvent cultiver votre imaginaire.

Tendances Première: Les Tribus

Carole Martinez: "Normal ou pas normal?"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

06 août 2021 à 08:30
2 min
14 juin 2021 à 05:57
2 min

Articles recommandés pour vous