RTBFPasser au contenu

Bien-être

Sextoy : comment en prendre soin et comment le laver ?

Cropped Hand Cleaning Sex Toys In Sink

Seul.e ou à plusieurs… Votre sextoy vous a bien rendu service. À vous maintenant de prendre soin de lui. Comment le nettoyer pour une hygiène irréprochable ? On vous donne tous les conseils pour qu’il puisse vous procurer du plaisir le plus longtemps possible.

Tout d’abord, on vous recommande de jeter un œil à la notice de votre jouet. Elle vous apportera les détails sur l’entretien de votre produit et pourrait donner des contre-indications s’il y en a. 

Ensuite avant de parler de nettoyage, parlons d’abord d’utilisation. Si ce qui se passe sous la couette (ou ailleurs) ne nous regarde pas, il y a malgré tout certains usages à exclure pour ne pas passer du septième ciel aux enfers. 

Le choix du lubrifiant est très important. Si vous utilisez un jouet en silicone. Les lubrifiants à base d’huile et de silicone sont à proscrire. Ils risquent d’abîmer la matière et de le rendre poreux. Mieux vaut opter pour ceux à base d’eau qui sont compatibles avec tous les sextoys.

Ensuite, à partir du moment où les sextoys sont utilisés à plusieurs, il faut absolument les protéger avec un préservatif.
 

Le nettoyage

Passons maintenant au nettoyage. Dans un premier temps, vérifiez si votre jouet est waterproof (étanche et qu’on peut immerger) ou uniquement splashproof (résistant à l'eau, mais qu’on ne peut pas immerger). 

Ça paraît évident, mais on le rappelle tout de même. Pour les jouets à piles ou sur batterie : on ne les plonge pas dans l’eau et on préfère passer un gant de toilette ou un chiffon humide et propre avec un savon doux. Pour prolonger leur durée de vie, il est aussi conseillé de retirer les piles entre chaque utilisation. L’entretien des sextoys anaux doit être encore plus minutieux. Ces derniers doivent être désinfectés après chaque utilisation. De manière générale, le savon utilisé doit être doux, au Ph neutre et sans parfum. Vous pouvez même vous procurer un savon spécifique dans un love shop.

Deux catégories : poreux et non-poreux

Pour entrer un peu plus dans les détails. Il faut distinguer deux catégories de sextoys en fonction de leur matière : les poreux et les non-poreux. Selon leur catégorie, ils ne se nettoient pas de la même façon.

© Tous droits réservés

Dans la catégorie ‘poreux’, on retrouve les sextoys en plastique dur, caoutchouc, nylon, cuir, etc. En gros, la matière est composée de minuscules trous dans lesquels les liquides peuvent s’immiscer. Les bactéries peuvent aussi s’y incruster et le nettoyage doit être minutieux. Les matériaux poreux sont plus sensibles à la chaleur. Le lavage se fait donc à l’eau tiède et sans les immerger pour ne pas que l’eau n’imprègne la matière. Il faut ensuite les rincer abondamment pour éliminer toute trace de savon.

Les 'non-poreux', ce sont les jouets en verre, en pyrex, en métal, ou encore en silicone. La matière ne laisse rien passer, ces jouets sont considérés comme les plus hygiéniques. Ils sont surtout plus faciles d’entretien puisque, s’ils n’ont pas de moteur, vous pouvez simplement les plonger dans l’eau bouillante pendant 8 à 10 minutes pour les stériliser. Pour certains, vous pouvez même les passer au lave-vaisselle ou à la machine à laver (sans savon !) et le tour est joué. S'ils ont un moteur, il faudra procéder comme pour les sextoys poreux, avec un tissu humide, mais vous pouvez utiliser de l'eau bien chaude.

Le séchage et le rangement, tout aussi importants que le nettoyage

Un mauvais séchage supprimerait toutes les vertus du nettoyage. Donc on n’abandonne pas son sextoy sur le bord du lavabo comme son rasoir (qu’il ne faudrait pas laisser traîner non plus d'ailleurs). Avec l'humidité ambiante les bactéries s’y développent beaucoup trop facilement. Il faut sécher son jouet consciencieusement avec un essuie propre. On préfèrera une serviette en microfibre ou du même style pour éviter les petites peluches qui pourraient rester accrochées au sextoy. Veillez à bien éliminer toute trace d’eau, toujours pour éviter les germes. Pour être sûr, on ne l’enferme pas directement et le laisse un peu à l’air libre (mais pas dans la salle de bain) avant de le ranger soigneusement.

Et quand on parle de le ranger, ce n’est pas le laisser trainer au fond du tiroir de sa table de nuit. Le mieux est de le garder dans la pochette avec laquelle il a été livré ou, si vous l’avez perdue, n’importe quel autre pochon fera l’affaire. Histoire qu’il ne côtoie pas un vieux mouchoir et une plaquette de médicament.

Avec tous ces conseils, vous devriez pouvoir garder vos précieux jouets suffisamment longtemps pour prendre du plaisir en toute sécurité. 

Tendances Première : Les Tribus

Le boom des sex-toys

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

22 févr. 2022 à 09:30
2 min
08 févr. 2022 à 08:00
1 min

Articles recommandés pour vous