Sciences et Techno

Seulement 4% la population entend le "Hum", qu’est donc ce bruit mystérieux ?

28 oct. 2021 à 19:30 - mise à jour 25 janv. 2022 à 08:08Temps de lecture3 min
Par Chloé Rosier

Depuis les années 70, un bruit de vibration sourde légère et étrange se fait entendre partout dans le monde. Seul 4% de la population y serait sensible, de quoi alimenter les théories complotistes. Mais que sait-on sur ce fameux "Hum" ?

Comme le raconte The Guardian, certains le comparent à un camion qui tourne au ralenti sans arrêt ou encore à un avion qui survole votre maison sans jamais s’éloigner et partir vers sa destination. D’après les témoignages, l’intensité du bourdonnement serait plus forte le soir, à l’intérieur… Mais d’où viendrait ce "Hum" qui ne semble affecté que 4% de la population ?

Il existe une carte (World Hum Map and Database), mise en ligne en 2012 pour répertorier l’ensemble des manifestations du bourdonnement dans le monde. Elle compte aujourd’hui plus de 10.000 phénomènes.

La première apparition du Hum à Bristol

Dans les années 70, à Bristol, des dizaines d’habitants ont été ennuyées par un bourdonnement incessant. Ne sachant où se plaindre, ils ont envoyé des lettres au Bristol Evening Post pour expliquer ce qui leur arrivait. Ce qui peut sembler comme quelque chose d’insignifiant (un léger bourdonnement) aurait été la cause de nombreux accidents dans la région et probablement deux suicides également.

Si à l’époque on a finalement attribué le Hum à de grands ventilateurs industriels utilisés dans un entrepôt à proximité d’Avonmouth, certains habitants assurent qu’il ne s’est jamais arrêté et qu’ils continuent de l’entendre.

D’autres villes au Royaume-Uni ont eu des cas similaires et de nombreuses plaintes d’un bourdonnement intempestif ont été déposées. Hythe, Plymouth et Swansea sont parmi les villes les plus impactées. Si certaines explications un peu bancales ont été avancées (un bruit d’accouplement de poissons notamment), le fait que le même bruit soit entendu de la même manière à différents endroits très éloignés maintient le mystère.

Le Hum dans l’Oregon aux USA

Une ville en Oregon a misé sur le fameux Hum qui était entendu par des habitants. D’abord considéré comme un simple bourdonnement de fond, l’histoire a été relayée par les médias au point de devenir source de théories complotistes. Les habitants de la ville et les touristes à la recherche de la source de ce bruit ont alimenté la psychose.

"Certaines théories ont suggéré l’accouplement du yéti, un vaisseau extraterrestre tentant de nous contacter, ou encore des trompettes bibliques signalant la fin des temps", raconte le capitaine de police Mike Herb à la NBC.

Que dit la science à propos du Hum ?

La science a essayé à plusieurs reprises d’expliquer ce bourdonnement entendu mondialement. Par exemple, en 1973 il a été suggéré qu’un contact entre des instruments et de l’air se déplaçant lentement pourrait provoquer un son à très basse fréquence qui pourrait ensuite être amplifié par des pylônes électriques.

En 2015, une étude a été publiée par une équipe de scientifiques français suggérant que le bourdonnement était causé par les vagues de l’océan qui enverrait un écho jusqu’au fond de l’océan et secouerait la Terre en entrant en collision avec des plateaux continentaux. L’existence de cet écho a été prouvée mais il est 10.000 fois plus bas que les fréquences que l’oreille humaine peut capter.

D’après The Guardian, d’autres scientifiques ont suggéré que les vibrations causées par les éruptions volcaniques et les tremblements de terre pourraient être responsables (l’éruption du Krakatoa en 1883 a laissé la Terre en réverbération pendant des jours).

Enfin, une autre théorie trouve l’explication dans les orages. Les éclairs qui frappent la Terre tous les jours accumuleraient une charge électromagnétique massive qui ferait résonner l’air entre la surface de la Terre et l’ionosphère (une couche ionisée de l'atmosphère), et créerait donc un bourdonnement.

Quelques que soient les nombreuses théories, il n’y a, à ce jour, pas de consensus scientifique universel pour expliquer le phénomène du Hum.

Les théories plus controversées pour expliquer le Hum

Comme la science n’a pas trouvé d’explication universelle, les théories les plus folles circulent entre la science, la théorie du complot et le spiritisme New Age.

Le fait que le Hum ne soit apparu de manière officielle que dans les années 1970 induit beaucoup de monde à penser qu’il y a un lien avec la technologie nouvelle développée par l’Homme. Comme l’explique The Guardian, "nous sommes constamment assaillis par des fréquences aiguës et graves, que notre cerveau élimine activement". Dans ces conditions, serait-il possible que l’électricité, des conduites de gaz ou des tours de téléphonie cellulaire soit à l’origine du bourdonnement ?

D’autres théories expliquent que les signaux radio à ultra-basse fréquence utilisés par les sous-marins pourraient avoir un impact sur les tissus mous de nos crânes qui stimulent le nerf auditif, l’effet auditif micro-ondes qui a été étudié par des scientifiques.

Et on ne compte pas les théories de contrôle mental des gouvernements ou de la 5G qui en serait responsable.

Il n’existe aujourd’hui aucune explication satisfaisante pour la communauté scientifique et les personnes victimes de ce Hum.

Sur le même sujet

Jouhatsu : au Japon, des entreprises aident les gens à disparaître pour commencer une nouvelle vie

Vie pratique

Le Premier ministre japonais n’a pas encore rencontré de fantôme

Voyages

Articles recommandés pour vous