Climat

Seulement 15% des côtes maritimes de la planète ont résisté au changement climatique

Seulement 15% des côtes maritimes de la planète ont résisté au changement climatique.

© dowell

11 févr. 2022 à 09:00Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

C'est une statistique qui a de quoi déprimer : d'un bout à l'autre du monde, les côtes littorales sont impactées à 85% par le réchauffement climatique.

Récifs coralliens et savanes sont les plus touchés

Quoi de plus réjouissant que de sillonner des routes avec de vastes falaises et l'océan à perte de vue en guise de paysages ? Pourtant, seules 15% d'entre elles demeurent intactes à travers le monde entier, selon une étude parue publiée dans Conservation Biology. Cette estimation a été établie à partir de données satellites datant de 2013, les plus récentes à l'échelle mondiale.

Ce phénomène d'altération est principalement lié au changement climatique provoqué par l'activité humaine. 

"Les pressions exercées sur ces zones côtières ne s'atténuent pas de sorte que la superficie de la zone côtière intacte aujourd'hui est presque certainement inférieure à celle de l'année dernière", explique Benjamin Halpern.

Les régions côtières érodées par le changement climatique se situent dans l'ensemble des continents du globe, en particulier celles composées d'herbes marines, de savanes et de récifs coralliens. Selon l'étude, près de la moitié des zones protégées de ces régions côtières sont exposées à de fortes pressions humaines.

Une partie importante des 15% de côtes épargnées se trouvent au Canada ainsi qu'en Russie, au Groenland, au Chili, en Australie et aux États-Unis. Mais ces régions ne sont toutefois pas à l'abri du réchauffement climatique, souligne l'étude.

Nourriture, protection, climat : le rôle-clé des littoraux

"Les régions côtières abritent une grande biodiversité et des millions de personnes en dépendent pour des services écosystémiques tels que la nourriture et la protection contre les tempêtes. Nos résultats montrent qu'il est urgent d'agir pour conserver les régions côtières qui restent intactes et restaurer celles qui sont dégradées, notamment pour contribuer à atténuer le changement climatique", alerte Brooke Williams, chercheur à l'université du Queensland et auteur principal de l'étude. 

Les auteurs de travaux listent des mesures visant à améliorer la conservation des régions côtières. Par exemple instaurer des législations afin de protéger les régions non endommagées et lancer des projets de restauration des zones dégradées. Les chercheurs ont également publié un ensemble de données sur l'intégrité des régions côtières accessible gratuitement

Sur le même sujet

Grâce aux éléphants de mer, nous en savons désormais plus sur la canicule marine "Blob"

Climat

"Réserve de vagues" : qu'est-ce que c'est et à quoi ça sert ?

Ecologie

Articles recommandés pour vous