La Grande Forme

Serment d’Hippocrate en médecine: qu’est-ce que cela implique ?

© Getty image

Lorsque les médecins sont diplômés, ils prononcent le serment d’Hippocrate. Ce texte rappelle à celui ou celle qui le prononce les obligations légales, morales et éthiques liées à son métier. Mais qu’est-ce que ça veut dire concrètement pour le patient ? Éléments d’information avec le Dr Charlotte, médecin référent dans "La Grande Forme".

Hippocrate est un philosophe ancien, considéré comme le Père de la médecine. Il a développé un texte qui reprend un ensemble de principes moraux qu’un praticien de l’art de la médecine doit suivre. Ce texte – sous forme de serment – est déclaré devant la faculté par tous les étudiants lors de la remise de leur diplôme, explique le Dr Charlotte, médecin généraliste.

Un rite de passage

Ce rituel est très important pour tous les médecins. C’est véritable déclaration des devoirs et des responsabilités que peuvent avoir les praticiens lorsqu’ils endossent la blouse blanche. Ce texte originel date de 4 siècles avant J-C.

Les principes d’Hippocrate

  • Le respect du patient avec comme priorité son bien-être et sa santé
  • La transparence médicale : le patient a le droit de connaître toutes les informations le concernant et d’être informé correctement dans un langage clair
  • La non-discrimination : âge, genre, conviction philosophique ou religieuse, etc.
  • Le respect du secret médical et ce, même après le décès du patient
  • Le médecin ne dépassera pas les limites de ses connaissances
  • Le respect entre collègues
  • Le respect des droits humains et liberté civique même sous la contrainte

Qu’est-ce que cela implique pour le patient ?

"Le patient doit se rendre compte que les médecins ont des devoirs légaux, moraux et éthiques. Le praticien n’est pas supérieur de par sa connaissance et Hippocrate l’avait compris il y a 2500 ans. L’Ordre des Médecins est là pour garantir ce genre de chose, de même que les comités éthiques. Et si problème il y a, le patient ne doit pas hésiter à déposer plainte" conclut le Dr Charlotte.

Serment d’Hippocrate

"Je jure par Apollon médecin, par Esculape, Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, et je les prends à témoin que, dans la mesure de mes forces et de mes connaissances, je respecterai le serment et l’engagement écrit suivant :

Mon Maître en médecine, je le mettrai au même rang que mes parents. Je partagerai mon avoir avec lui, et s’il le faut je pourvoirai à ses besoins. Je considérerai ses enfants comme mes frères et s’ils veulent étudier la médecine, je la leur enseignerai sans salaire ni engagement. Je transmettrai les préceptes, les explications et les autres parties de l’enseignement à mes enfants, à ceux de mon Maître, aux élèves inscrits et ayant prêté serment suivant la loi médicale, mais à nul autre.

Dans toute la mesure de mes forces et de mes connaissances, je conseillerai aux malades le régime de vie capable de les soulager et j’écarterai d’eux tout ce qui peut leur être contraire ou nuisible.

Jamais je ne remettrai du poison, même si on me le demande, et je ne conseillerai pas d’y recourir. Je ne remettrai pas d’ovules abortifs aux femmes.

Je passerai ma vie et j’exercerai mon art dans la pureté et le respect des lois. Je ne taillerai pas les calculeux, mais laisserai cette opération aux praticiens qui s’en occupent.

Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. Je m’interdirai d’être volontairement une cause de tort ou de corruption, ainsi que tout entreprise voluptueuse à l’égard des femmes ou des hommes, libres ou esclaves.

Tout ce que je verrai ou entendrai autour de moi, dans l’exercice de mon art ou hors de mon ministère, et qui ne devra pas être divulgué, je le tairai et le considérerai comme un secret.

Si je respecte mon serment sans jamais l’enfreindre, puissé-je jouir de la vie et de ma profession, et être honoré à jamais parmi les hommes. Mais si je viole et deviens parjure, qu’un sort contraire m’arrive !"

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Il est urgent de donner votre sang

Bruxelles Matin

Articles recommandés pour vous