Football

Série A : On approche du dénouement en Italie, l'Inter Milan de Romelu Lukaku fait cavalier seul

© Tous droits réservés

17 avr. 2021 à 06:00Temps de lecture4 min
Par Léo Scalco

Cette année, la concurrence est rude en Série A. Après avoir remporté le Scudetto les 9 saisons précédentes, la Juventus de Turin a surement laissé filer le titre au profit de l'Inter Milan. Les joueurs d'Antonio Conte, avant cette 31e journée de championnat, en sont même à 11 victoires consécutives en Série A et semblent se diriger tout droit vers leur 19ème titre de Champion d'Italie. Si cela se confirme, ils dépasseront le voisin Milanais, pour le moment ex-aequo à 18 titres chacun. Il ne leur manquera alors qu'un Scudetto pour aller chercher une 2e étoile sur leur maillot Noir et Bleu.

L'hegémonie de la Juventus sur la série A risque donc de s'arrêter cette année. Après presque 10 ans de règne sans partage, la Vieille Dame voit son plus grand rival historique (l'affiche entre la Juventus et l'Inter est même appelée le Derby d'Italie) s'éloigner et le Scudetto aussi. L'A.C. Milan, de son côté, tient pour le moment encore sa place de dauphin du rival Intériste. L'Atalanta réalise encore une année pleine avec cette 4ème place et rien n'est encore acquis quand on voit le S.S.C. Naples et la Lazio de Rome revenir dans la course. Le 6e et dernier poursuivant est l'A.S. Roma.

L'A.C Milan (2e) et la Juventus de Turin (3e) sont respectivement à 11 et 12 points du leader Intériste. Les 2 clubs affichent des résultats semblables sur leurs 5 derniers matchs (3 victoires, 1 nul et 1 défaite). Néanmoins, ils sont très loin de l'état de forme du leader Nerazzurro. Les Turinois gardent en travers de leur gorge l'élimination contre le F.C. Porto en prolongation et à domicile, lors des 8e de finale de la Ligue des Champions. Depuis, on parle d'un renouveau pour le club Piémontais, avec plusieurs départs possible chez les cadres de l'équipe (Cristiano Ronaldo, Dybala et Buffon notamment) même si pour le moment il s'agit surement et comme souvent, de spéculations avant le mercato estival et surtout après une énième désillusion des Bianconeri (c'est la 3e fois que le club se fait éliminer aussi tôt dans la reine des compétitions européennes). Pour les Rossoneri, il s'agit plutôt de retrouver une dynamique positive pour venir gêner l'Inter Milan dans le meilleur des cas et au pire consolider sa 2e place au classement alors que celle-ci est encore et toujours menacée. Stefano Pioli et ses joueurs, Zlatan Ibrahimovic en tête, ont leur destin entre les mains. Ils affronteront dans les prochaines semaines leurs poursuivants (Lazio, Juventus et Atalanta).

Derrière, l'Atalanta Bergame (4e) a 13 points de retard, le S.S.C. Naples (5e) en compte 15 et la Lazio de Rome (6e et qui compte 1 match en moins) est, de son côté, à 19 points des Nerazzurri. Ces 3 équipes sont, elles aussi, en bonne forme avec 4 victoires et 1 défaites lors de leurs 5 dernières rencontres. Elles pourraient venir bouleverser la fin de championnat et sortir du podium une des 2 équipes (voir peut-être même les 2) les plus titrées d'Italie. L'Atalanta Bergame semble la mieux placée pour venir embêter l'A.C Milan et la Juventus de Turin notamment grâce à la bonne forme de son attaquant, Luis Muriel. De plus, les joueurs de Gian Piero Gasperini affrontent leur concurrent direct pour la 3e place (Juventus) ce dimanche pour un match qui s'annonce crucial dans la course à la Ligue des Champions. Le perdant verrait ses poursuivants se rapprocher irrémédiablement et, par conséquent, ses chances de participer à la Coupe aux Grandes Oreilles se réduire drastiquement. De leur côté, le S.S.C Naples et la Lazio de Rome reviennent de loin. Même si les Azzurri et les Biancocelesti semblent moins armés que les autres équipes, ils peuvent toujours venir jouer les trouble-fêtes. Pour cela, ils se reposeront sur leur attaque respective composée de Lorenzo Insigne et Dries Mertens côté Napolitain et de Ciro Immobile côté Romain. Une chose est sûre, il faudra compter sur eux dans cette dernière ligne droite du championnat italien. 

Enfin l'A.S. Roma peut encore espérer se qualifier pour l'une des 2 Coupes d'Europe. Même si pour le coup, la dynamique des joueurs de Paulo Fonseca en championnat est la moins bonne du groupe des poursuivants (2 victoires, 1 nul et 2 défaites sur les 5 derniers matchs). Cependant, grâce à la qualification pour les demi finales de la Ligue Europa, les coéquipiers d'Edin Dzeko peuvent toujours croire à une qualification en Ligue des Champions. En effet, s'ils gagnent la compétition, ils auront un accès direct pour y participer l'année prochaine. Mais avant cela, les Giallorossi devront se défaire de Manchester United puis du vainqueur entre Villarreal et Arsenal. Gros programme en perspective.

Pour ce weekend, deux affiches nous offriront déjà des possibles rebondissements dans la course aux places européennes :

- L'Atalanta Bergame (4e) sera opposée à la Juventus de Turin (3e), ce dimanche à 15h ;

- Le S.S.C. Naples (5e) se mesurera de son côté à l'Inter de Milan (1er), à 20h45 ce dimanche en clôture de la 31e journée.

Puis, lors de la 32e journée, deux autres matchs vaudront leur pesant d'or :

- L'A.S. Rome défiera l'Atalanta Bergame, jeudi prochain à 18h30 ;

- Le S.S.C. Naples affrontera la Lazio de Rome, même jour à 20h45 pour cloturer cette nouvelle journée du championnat italien.

Deux grosses journées en perspective pour les poursuivants de l'Inter de Milan. Peut-être encore un peu plus pour l'Atalanta Bergame et le S.S.C. Naples qui vont devoir se sortir de 2 matchs pièges contre des concurrents directs à l'accession aux Coupes d'Europe.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous