Hockey

Serge Pilet, CEO fédération belge de hockey : "C’est une énorme satisfaction"

L'invité dans l'actu : Serge PILET

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

03 nov. 2022 à 16:26 - mise à jour 04 nov. 2022 à 08:04Temps de lecture1 min
Par Pierre Lambert

C’est officiel, La Belgique et les Pays-Bas vont accueillir ensemble la Coupe du monde 2026 de hockey sur gazon masculine et féminine. Une belle réussite pour notre pays qui n’a jamais organisé l’événement.

En 2026, la Belgique pourra enfin organiser la Coupe du monde de hockey après ses deux échecs (2018 et 2023). "C’est une énorme satisfaction", explique Serge Pilet, CEO de la fédération belge de hockey au micro de Christophe Reculez. "On avait rentré notre candidature il y a quatre ans pour l’édition précédente et on ne l’avait pas obtenue et cette fois-ci c’est bingo. C’est aussi une bonne nouvelle pour la famille grandissante du hockey belge."

Au-delà de cette bonne nouvelle, le spectateur belge aura aussi la possibilité d’admirer son équipe à domicile. Du moins jusqu’à un certain stade.

"Nous avons présenté le dossier à la FIH à Lausanne et notre candidature est basée sur le fait que nos équipes joueraient à domicile à Wavre et les équipes des Pays-Bas chez elles jusqu’à un certain stade de la compétition. Après, tout sera fait pour continuer à voir son équipe jouer dans son pays. La seule chose qu’on doit encore décider, c’est quelle finale aura lieu dans quel pays. Il faudra prendre la décision avant le tournoi."

Seul ombre au tableau dans l’organisation, c’est que le stade prévu n’est pas encore au point. Si la Belgique devrait évoluer à Wavre, il faudra rapidement régler la situation comme l’ajoute Serge.

"On a organisé le Championnat d’Europe en 2019 à Anvers et on a rempli des stades de 8000 personnes. On a montré que la Belgique et les Pays-Bas savent organiser et remplir des stades. Maintenant, on est dans la phase où on doit trouver des solutions car on n’a pas le choix. Le stade de Wavre était lancé avant le projet de la Coupe du monde et il n’était pas lié à l’organisation. Mais il est clair qu’on doit trouver des solutions pour trouver le budget. La candidature est claire, ce sera Wavre, car les dernières grandes compétitions ont été organisées en Flandres. Mais il faut qu’on se mette au travail et autour de la table pour trouver des solutions", conclut Serge Pilet.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous