RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Serge Kubla, une grande figure du MR wallon

Serge Kubla a longtemps incarné l'opposition MR au parlement wallon
24 févr. 2015 à 16:48Temps de lecture1 min
Par Aline Glaudot

Serge Kubla est tombé dans la marmite politique très jeune. A 30 ans, Jean Gol qui l’a repéré lui demande de faire partie de son cabinet. Le ténor libéral de l’époque est alors secrétaire d’État à l’Économie régionale wallonne.

On est en 1977. Et la carrière politique de Serge Kubla démarre. Cette même année, il deviendra conseiller communal à Waterloo et sera élu à la Chambre et en 1983, il est bourgmestre de Waterloo. Comme il est député à Bruxelles, il siège d'office dans l’assemblée wallonne à Namur. C'est la première assemblée wallonne, et jamais il ne cessera d’y siéger. Sauf durant un intermède de 5 ans : entre 1999 et 2004, il devient ministre du gouvernement wallon.  Il est le numéro deux, ministre de l’Économie, de la Recherche, des Technologies nouvelles et du Tourisme.

Quand la majorité change, il redevient le fer de lance de l’opposition libérale. Un poste qu’il cèdera ensuite à son collègue Willy Borsus.

Le verbe haut les idées clairement exprimées

A Namur, Serge Kubla aura souvent impressionné ses interlocuteurs. D’abord par sa stature : l’homme en impose. Pour vous parler, généralement il se penche. Et quand il prend la parole à la tribune du Parlement, c’est un vrai tribun : le verbe haut, les idées clairement exprimées et le jeu de mots facile qui cloue d’un trait son contradicteur.

Aux dernières élections régionales, Serge Kubla ne s’est plus présenté. Ses centres d’intérêts avaient sans doute un peu changé et ce qui lui tenait encore à cœur – politiquement s’entend – c’était sa commune. Mais après l’intermède de bourgmestre empêché entre 1999 à 2004, il a dû batailler pour reprendre son poste local.

Indubitablement pourtant, les Waterlootois tenaient à ce qu’il reprenne les rennes de la ville dont il est toujours le numéro un.

Carl Defoy

Portrait de Serge Kubla

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Soirmag a la preuve d'une mission de consultance de Kubla pour Duferco

Belgique

Maïorat à Waterloo: Serge Kubla démissionne, Florence Reuter lui succède

Belgique